Karaté-Blog.net, le Karaté clair et net
Ebooks et Vidéos à télécharger gratuitement

Karaté Blog.net, le Karaté en ligne !

par Bruno Bandelier

Bruno 6 Karaté Blog.net, le Karaté en ligne !Karaté en Ligne !!!
Cours gratuits

Karaté-Blog.net,

le Karaté clair et net !

Bonjour et bienvenue.
Tout d’abord, laissez moi me présenter :

Je m’appelle Bruno Bandelier, et je suis passionné de Karaté depuis de nombreuses années.

Ceinture noire 3éme dan, Professeur Diplômé d’État, titulaire d’un DEJEPS de Karaté, j’enseigne le Karaté dans un club.

Pourquoi avoir créé, Karaté-Blog.net ?

En fait l’idée me trottait dans la tête depuis bien longtemps. En effet, je demande souvent à mes élèves de parfaire leur entrainement à la maison, car j’ai remarqué que ceux qui travaillent chez eux, en plus de l’entrainement au club, progressent beaucoup plus rapidement.

Mais ils me répondent presque systématiquement qu’ils ne savent pas comment s’entrainer seul à la maison.

  • Ils ne savent pas où trouver les infos.
  • S’entrainer avec des livres n’est pas très facile.
  • Comment savoir si les vidéos que l’on trouve sur internet sont fiables?

Bref, la plupart des pratiquants sont perdus et n’arrivent pas à compléter leur entrainement en club par un entrainement plus personnel depuis chez eux.

Pourtant, c’est cette recherche personnelle et ces entrainements à la maison qui vont vous permettre de progresser beaucoup plus rapidement afin d’obtenir un jour votre ceinture noire.

Et je sais de quoi je parle, j’ai obtenu ma ceinture noire technique en décembre 1995 alors que j’avais débuté le karaté en décembre 1993, soit deux ans plus tard. Ensuite la vie a fait que j’ai Bruno Ceinture Noire Karaté Blog.net, le Karaté en ligne !dû attendre 8ans pour avoir mon 1er dan (2 enfants, déménagement, profession…), mais il n’empêche que j’ai réussi à avoir ma ceinture noire (Kihon, Kata, Kihon Ippon Kumité) en seulement 2 ans.

Comment j’ai fait pour obtenir ma ceinture noire de Karaté en 2 ans ?

lire la suite…

VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article !
Rating: 8.5/10 (22 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +5 (from 5 votes)

Stage de Karaté avec Johnny Gence et Bruno Bandelier + Diner débat à Langres !

par Bruno Bandelier

Bruno Johnny Travail Sen no Sen Stage de Karaté avec Johnny Gence et Bruno Bandelier + Diner débat à Langres !

Stage de Karaté traditionnel avec Johnny Gence et Bruno Bandelier + Diner débat à Langres :

Nous vous l’avions annoncé l’an passé, le traditionnel stage de Karaté de Langres avec Johnny Gence Sensei 5ème dan est fixé dorénavant au 2ème week-end d’Avril.

.

Pour cette année ce sera donc les 12 et 13 avri 2014 ! c’est à dire :

il y a 4 jours, 18 heures, 50 minutes, 23 secondes

Contrairement aux années passées, ou le stage était uniquement le dimanche, cette année, le stage de karaté sera réparti sur 2 jours avec le samedi soir un dîner débat très convivial où Johnny et moi-même animerons un débat autour du Karaté et où nous répondrons à toutes vos questions.

Vous pouvez téléchargez l’affiche et la partager dans vos clubs (Merci :-))
Stage Karaté Langres+Diner Débat 12 13 04 2014 Stage de Karaté avec Johnny Gence et Bruno Bandelier + Diner débat à Langres !

Programme du weekend :

Samedi 12/04 : Stage de Karaté avec Bruno Bandelier, professeur DEJEPS, 3ème dan

Je prendrai personnellement la direction du stage à partir de 15h jusqu’à 18h

Thème : « Analyse physique et biomécanique de la frappe appliqué au karaté-do« 

J’y aborderai en détail des notions de physique et de biomécanique afin d’étudier et surtout de perfectionner votre frappe en karaté.

Johnny Gence Sensei (5ème dan) nous rejoindra dans l’après midi.

Samedi soir – Dîner débat :

Le soir nous nous retrouverons tous dans un restaurant pour un dîner débat

Nous y aborderons des thèmes divers sur le Karaté et l’entrainement.
Nous parlerons de Karaté bien sur, mais également de nutrition, de musculation, d’étirements,…le tout adapté au karatéka.

(Attention, les places pour le dîner débat sont limitées à 30 personnes!)

Dimanche 13/04 : Stage de Karaté avec Johnny Gence Sensei, 5ème dan :

Johnny prendra les commandes du stage de karaté le dimanche dès 10h30 du matin

Thème : Action / réaction phénomène physique et psychique appliqué au karaté-do

Après la pause de 12h à 14h pour le traditionnel repas convivial au restaurant, Sensei Gence poursuivra l’après midi lire la suite…

VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article !
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Bassai Dai : Traverser la forteresse ou l’art de se surpasser

par Bruno Bandelier

Bassai Dai 2 Bassai Dai : Traverser la forteresse ou lart de se surpasserBassai Dai est souvent traduit par « Traverser la forteresse »

Il existe deux Bassai, le grand, Bassai Dai et le petit, Bassai Sho créé plus récemment par Maître Itosu.

Bassai Dai est plus ancien et on n’en connait pas bien les origines. A Okinawa, il était enseigné à Tomari et à Shuri mais apparemment ne faisait pas parti de l’enseignement du Nahate.

Bassai Dai est un Kata que j’affectionne particulièrement. En effet, j’aime la puissance qu’il dégage et le sentiment de se surpasser que l’on ressent en le pratiquant.

Étymologiquement Bassai exprime l’idée de se surpasser ou de prendre l’assaut ou même d’extraire(Ba) et également l’idée de forteresse (sai), boucher, bloquer, fermer…d’où sa traduction la plus courante :

«Bassai Dai :  Traverser la forteresse »

Si « traverser la forteresse » nous fait tout de suite penser à la prise d’assaut de l’ennemi afin de rentrer dans son territoire, de le surpasser et vaincre avec force et détermination, on peut également y voir la situation inverse où l’ennemi serait tout autour (encerclement) et que l’on doive s’extraire de cette situation périlleuse en se surpassant.

En fait tout va dépendre de votre état d’esprit pendant le Kata. Soit vous avez l’état d’esprit d’un assaillant qui va chercher la brèche dans la défense adversaire afin de pénétrer dans sa forteresse, soit vous avez la sensation d’être dans une situation de grande détresse, assailli de toute part par plusieurs adversaires ou un adversaire redoutable et vous devez donner tout ce que vous avez pour vous sortir de cette situation avec force et ténacité.

Bassai Dai – l’art de se surpasser

Dans les deux cas, ce que vous devez ressentir c’est cette idée de force et de ténacité. Vous ne lâchez rien, vous allez jusqu’au bout du combat avec l’esprit bien déterminé du vainqueur.

Au début du Kata on a vraiment cette impression d’encerclement ou de débordement qui nous oblige a rentrer dans l’adversaire puis a faire des rotations très vives à 180° comme si on était assailli de toute part ou pour rester en alerte de tout ce qui se passe autour de soi. On doit très vite prendre le dessus et prendre possession de la place centrale pour ensuite pouvoir frapper fort.Bassai Dai Gedan Yoko Geri 3 Bassai Dai : Traverser la forteresse ou lart de se surpasser

Le travail du hara est extrêmement présent dans Bassai Dai comme si on faisait un combat réellement avec ses tripes. Personnellement j’aime cette sensation d’être lire la suite…

VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article !
Rating: 9.2/10 (18 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +12 (from 12 votes)

Comment apprendre la self-défense dans son salon !

par Bruno Bandelier

Agression Defense Photo 2 Comment apprendre la self défense dans son salon !La self-défense ou plutôt la défense personnelle ou l’autodéfense…

consiste à connaitre les techniques de combat permettant de se défendre contre une agression physique.

Et croyez moi, vous pouvez tous être confronté à une agression, ça n’arrive pas qu’aux autres !

D’après certaines statistiques, il y aurait en France, tenez vous bien,  2000 agressions et 200 viols par jour.

Heureusement grâce au Karaté vous n’êtes pas complètement sans défense. Pourtant, souvent ça ne suffit pas et je vous en reparlerai un peu plus loin.

En fait, pour vous défendre il vous faudra connaitre des techniques simples et efficaces de self-défense. Mais avant de vous parler de self-défense, laissez moi d’abord vous raconter ce qui m’est arrivé un jour de novembre 1993 :

« Je rentrais de mon travail, il devait être environ 20h30. Nous habitions un quartier plutôt calme de Dijon et je n’avais jamais eu de problème. Je suis habituellement de nature confiante et sur de moi. Bref, en descendant du bus, il y avait là  quelques jeunes, pas spécialement menaçant et je n’y prêtai pas trop attention.
Je m’engage dans la petite ruelle qui me séparais de notre appartement et là un des jeunes me suis et me prend par l’épaule en me demandant une cigarette. N’étant pas fumeur, je ne pouvais pas lui donner ce qu’il voulait. Mais c’était de tout façon un prétexte pour me chercher des ennuis. Je n’avais à l’époque aucune notion de self-défense ; j’aurais dû me méfier, me dégager, au lieu de laisser la situation s’empirer… lire la suite…

VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article !
Rating: 7.8/10 (18 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +7 (from 7 votes)

Iki-Ashi, reculer d’un pas

par Bruno Bandelier

Iki-Ashi est le pas en arrière :

Iki-Ashi consiste tout simplement à reculer d’un pas…enfin, c’est un petit peu plus complexe que ça mais l’idée est là.

Cependant comme pour Ayumi-Ashi, on va utiliser notre Hara pour reculer

En effet quelque soit la position de départ et la position d’arrivée, vous devez faire votre déplacement avec cette sensation que c’est votre ventre qui tire votre corps vers l’arrière. Bien sur les jambes vont pousser et tirer dans le déplacement, mais c’est votre hara qui va déclencher le déplacement et vous devrez garder une sensation très forte dans le ventre. Le hara sera le moteur du déplacement. Je vous reparlerai de ce principe un plus tard.

Pour l’instant nous allons détailler Iki-Ashi dans chacune des 3 positions de bases que sont Zenkutsu Dashi, Kokutsu Dashi et Kiba Dashi.

Je vous ai fait de petits schémas pour chacune des positions avec le déplacement des pieds et du centre de gravité !

Iki-Ashi en Zenkutsu-Dashi :

En  Zenkutsu Dashi, vous devez vous déplacer comme si vos pieds étaient posés sur des rails.

Vous reculez le pied arrière en suivant le rail et vous venez le mettre vers l’arrière en concervant l’écartement initial.

Iki Ashi Zenkutsu Iki Ashi, reculer dun pas

Je répète ce que j’avais écris pour Ayumi-Ashi : « Contrairement à ce que beaucoup pensent, vos pieds ne doivent pas nécessairement décrire un arc de cercle très prononcé et venir l’un contre l’autre pendant le déplacement !« 

Même si de façon naturelle le pied qui recule fait un léger arc de cercle, il ne faut surtout pas chercher à l’accentuer sinon vous allez ajouter à votre déplacement une composante latéral. Or le but d’Iki-Ashi est de reculer en ligne droite. Je vous conseille donc pour ne pas faire cette erreur, d’imaginer que vos pieds sont sur des rails et que …

…votre ventre, telle une locomotive, tire votre corps vers l’arrière.

Après quand vous maîtriserez bien le déplacement Iki-Ashi, vous oublierez ces rails et, sans vous en rendre compte, votre pied fera un léger arc de cercle, mais votre corps, lui, ira bien en ligne droite.

Iki-Ashi en Kokustu-Dashi :

En Kokutsu Dashi par contre vos pieds sont lire la suite…

VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article !
Rating: 8.2/10 (19 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +7 (from 7 votes)

Aidez le Karaté au Golden Blog Awards

par Bruno Bandelier

logo%282%29 Aidez le Karaté au Golden Blog Awards

Karaté-Blog.net au Golden Blog Awards :

Vous connaissez sans doute les Victoires de la musique, les Césars du cinéma, etc

Et bien pour les blog, il y a les

Golden Blog Awards !

Cette année, j’ai décidé de faire participer votre blog : Karaté-blog.net

.
.

KBN est donc inscrit aux Golden Blog Awards, dans la catégories sport
(Il n’y avait pas Arts Martiaux, désolé !)

>>> Je compte sur vous pour m’aider à remporter le trophée.

Le principe est simple, il vous suffit d’aller dès maintenant

Les votes sont désormais fermés. 
merci de votre participation.

Vous avez le droit de voter une fois par jour donc pour faire gagner votre blog, vous devez voter encore et encore !

J’ai beaucoup de retard, je compte sur vous tous !

.

>>> Il faut aussi convaincre le Jury des Golden Blog Awards:

En effet, pour remporter le trophée, le nombre de clics ne suffit pas.
Il faut en plus convaincre le Jury des Golden Blog Awards

Pour cela, en tant que lecteurs et utilisateurs de KBN, je vous demande de laisser un commentaire sur le site des Golden Blog Awards.

Ecrivez un commentaire et dites aux membres du Jury ce que vous pensez sincèrement de KBN. Merci d’avance !

.

>>> Le temps presse :

Comme je vous l’ai dit, nous sommes très en retard lire la suite…

VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article !
Rating: 7.5/10 (11 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +6 (from 6 votes)

Comment apprendre le Karaté dans son salon !

par Bruno Bandelier

Bruno 7 Comment apprendre le Karaté dans son salon !Apprendre le Karaté dans son salon !

.Vous pensez sans doute qu’apprendre le Karaté dans son salon n’est pas possible.

.

Je vous propose de lire l’article que j’ai écris sur Masterfight, le magazine d’arts martiaux et de sport de combat, dans lequel je vous raconte :

 

>>> La fabuleuse Histoire de Bruno Bandelier !!! (oui, oui, c’est bien moi icon smile Comment apprendre le Karaté dans son salon ! )

  • Vous souhaitez connaitre mon histoire…
  • Pourquoi je me suis mis au karaté,
  • Comment j’ai obtenu ma ceinture noire en 2 ans,
  • Comment je suis passé du professeur de campagne au prof de Karaté du Web
  • Comment KBN est devenu une sorte de « club de Karaté à l’échelle mondiale »

Allez vite lire cet article, où je me suis mis dans la peau d’un journaliste, et vous comprendrez pourquoi

apprendre le Karaté dans son salon

n’est pas complètement dénué de sens !

Maintenant, voici ce que je voudrais que vous lire la suite…

VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article !
Rating: 8.5/10 (12 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +6 (from 6 votes)

Le karate est il un Art Martial externe ou interne

par Bruno Bandelier

Yin Yang Le karate est il un Art Martial externe ou interneLe Karaté est il un art martial externe ou interne ?

On pourrait en effet se poser la question car on entend souvent parler d’arts martiaux internes ou d’arts martiaux externes.

Mais qu’en est il exactement pour le Karaté ? dans quelle catégorie se situe t’il ?

- Si j’en crois la définition développée dans Wikipédia, on pourrait croire que le Karaté n’est ni dans un art martial interne, ni un art martial externe car ils n’en parlent même pas…

- Mais si j’en crois ce que je lis souvent, dans certains forum par exemple, le Karaté serait plutôt un art martial externe

Pourtant nos professeurs nous parlent très souvent d’énergie interne…non?

Art Martial interne, ou art martial externe, au final, c’est quoi  ?

Il y a quelques temps sur Facebook une personne avait posé une question (Je ne me souviens plus de la personne en question, désolé icon smile Le karate est il un Art Martial externe ou interne ) un peu similaire :

Il y a une question que j’aimerais soulever. Qu’est-ce qu’on entend par force interne et force externe ? Par exemple la force est à l’intérieur et l’extérieur de quoi ? Existe-t-il réellement des arts martiaux externes ? etc…

et voici ce que j’avais répondu :

A l’origine les arts martiaux dits « internes » sont influencés par le courant de pensée Taoïste et notamment la peur de la mort ce qui entraîne lire la suite…

VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article !
Rating: 8.3/10 (19 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +7 (from 9 votes)

Kihon avec Tsugi-Ashi

par Bruno Bandelier

Kihon Tsugi Ashi Kihon avec Tsugi Ashi

Kihon avec Tsugi-Ashi :

Je vous l’avais promis à la fin de l’étude de Tsugi-Ashi, voici enfin un enchaînement de Kihon avec Tsugi-Ashi.

Le principe est très simple : Souvenez vous, lors de cette étude, nous avions décomposé Tsugi-Ashi en deux poussées successives de la jambe arrière.

Maintenant, dans ce Kihon, vous allez associer à chacune de ces poussées une technique de poing :

Dans la première phase, lorsque la jambe arrière vient se positionner à côté de la jambe avant, vous frappez avec le poing avant avec Kisami Zuki ou Maete Zuki.

Dans la deuxième phase, vous poussez une deuxième fois sur la jambe arrière pour accélérer le déplacement et vous frappez cette fois ci avec le poing arrière en Gyaku Zuki.

Dans l’entrainement en vidéo, nous décomposerons l’enchaînement de Kihon en 2 phases bien distinctes dans un premier temps, puis progressivement nous enchaînerons les deux techniques dans un seul et même déplacement.

Au final, les 2 frappes doivent être très rapides et sans pause, tout en maintenant le déplacement du corps en pleine lire la suite…

VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article !
Rating: 8.1/10 (16 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +7 (from 7 votes)

Du Kumité conventionnel au Kumité libre

par Bruno Bandelier

Bruno Johnny Travail Sen no Sen Du Kumité conventionnel au Kumité libre

Du Kumité conventionnel au Kumité libre :

Voici donc la seconde partie du compte rendu du stage avec Johnny Gence Sensei qui s’est déroulé dans mon club, au Dojo de Langres le 07/04/2013.

J’avais demandé à Johnny de nous faire un stage orienté vers le combat, et il a bâti le programme de la façon suivante :

Le matin : Kata – Bunkai. Vous allez me dire :  » quel est le rapport avec le combat ?  » et pourtant croyez moi on a bien combattu. Je vous invite d’ailleurs à lire le compte rendu et à regarder la vidéo des bunkai.

Et pour ceux qui auraient encore un doute sur le rapport avec le combat, voici ce que Johnny leur répondraient :

« Pour le bunkai, j’ai surtout fait travailler des trucs qui demandent à ce que le mouvement soit fait correctement en terme de placement et de structure pour que cela fonctionne, bref travailler sa solidité pour mettre l’autre à mal. De plus effectivement, j’ai imposé un rythme histoire de les mettre dans le mouvement. » (Cf. Johnny sur Kwoon Info)

Mais passons à l’après midi et au kumité :

Johnny Gence Enseignent aux enfants Du Kumité conventionnel au Kumité libreLe premier cours était consacré aux enfants de moins de 12 ans (mais Johnny nous a laissé mettre le kimono aussi (on est tous des enfants de toute façon :-))

Je ne m’étendrai pas sur ce cours enfants si ce n’est pour vous dire qu’une fois de plus les petits étaient ravis de travailler avec Sensei Johnny Gence qui sait se mettre à leur hauteur et à leur niveau pour leur expliquer des principes parfois compliqués.

J’ai axé, pour le groupe de jeunes, plus sur le coté sportif mais en travaillant sur le timing, le temps de réaction etc.. applicable ensuite à tout type d’affrontement. (Cf. Johnny sur Kwoon Info)

La pédagogie de Johnny est très connue, mais devant des enfants je vous promet c’est vraiment quelque chose. Ils boivent littéralement ses paroles et surtout il sait leur faire comprendre et ressentir ce qu’est le Karaté.

Vers 15h30 nous avons repris le stage avec les adultes pour travailler les Kumité. On s’est régalé !

 Du Kumité conventionnel au Kumité libre :

Johnny a suivi à la lettre le cheminement annoncé dans le titre en commençant avec le kumité le plus conventionnel (Gohon Kumité) pour nous emmener au fil des exercices vers le Kumité libre ou tout du moins, comme il le dit lui même : lire la suite…

VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article !
Rating: 8.9/10 (20 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +11 (from 11 votes)