Bassai Dai : Traverser la forteresse ou l'art de se surpasser
fermer la fenetre

NE RESTEZ PAS LES MAINS VIDES !

Laissez moi vous remercier
pour votre visite - Recevez GRATUITEMENT

  • Le livre REPERE “Comment se défendre face à une agression”.
  • Mes vidéos sur les étirements.
  • Mon livre sur les Echauffements.
  • Et plein d’autres surprises !
Ebooks et Vidéos à télécharger gratuitement
Prénom :
Email :

Bassai Dai : Traverser la forteresse ou l’art de se surpasser

par Bruno Bandelier

Bassai-DaiBassai Dai est souvent traduit par « Traverser la forteresse »

Il existe deux Bassai, le grand, Bassai Dai et le petit, Bassai Sho créé plus récemment par Maître Itosu.

Bassai Dai est plus ancien et on n’en connait pas bien les origines. A Okinawa, il était enseigné à Tomari et à Shuri mais apparemment ne faisait pas parti de l’enseignement du Nahate.

Bassai Dai est un Kata que j’affectionne particulièrement. En effet, j’aime la puissance qu’il dégage et le sentiment de se surpasser que l’on ressent en le pratiquant.

Étymologiquement Bassai exprime l’idée de se surpasser ou de prendre l’assaut ou même d’extraire(Ba) et également l’idée de forteresse (sai), boucher, bloquer, fermer…d’où sa traduction la plus courante :

«Bassai Dai :  Traverser la forteresse »

Si « traverser la forteresse » nous fait tout de suite penser à la prise d’assaut de l’ennemi afin de rentrer dans son territoire, de le surpasser et vaincre avec force et détermination, on peut également y voir la situation inverse où l’ennemi serait tout autour (encerclement) et que l’on doive s’extraire de cette situation périlleuse en se surpassant.

En fait tout va dépendre de votre état d’esprit pendant le Kata. Soit vous avez l’état d’esprit d’un assaillant qui va chercher la brèche dans la défense adversaire afin de pénétrer dans sa forteresse, soit vous avez la sensation d’être dans une situation de grande détresse, assailli de toute part par plusieurs adversaires ou un adversaire redoutable et vous devez donner tout ce que vous avez pour vous sortir de cette situation avec force et ténacité.

Bassai Dai – l’art de se surpasser

Dans les deux cas, ce que vous devez ressentir c’est cette idée de force et de ténacité. Vous ne lâchez rien, vous allez jusqu’au bout du combat avec l’esprit bien déterminé du vainqueur.

Au début du Kata on a vraiment cette impression d’encerclement ou de débordement qui nous oblige a rentrer dans l’adversaire puis a faire des rotations très vives à 180° comme si on était assailli de toute part ou pour rester en alerte de tout ce qui se passe autour de soi. On doit très vite prendre le dessus et prendre possession de la place centrale pour ensuite pouvoir frapper fort.Bassai-Dai-Kiai

Le travail du hara est extrêmement présent dans Bassai Dai comme si on faisait un combat réellement avec ses tripes. Personnellement j’aime cette sensation d’être prisonnier, face à un adversaire deux fois plus fort que moi ou face à plusieurs adversaires et de réussir à me libérer de mes chaînes, de mes peurs. J’aime cette idée de me surpasser (c’est peut-être mon côté triathlète qui veut ça!) tout au long du Kata.

Bassai Dai – Description technique

Nous allons maintenant passer à la description technique de Bassai Dai :

  1. Musubi Dachi, Reï (salut), annonce du kata. (le tout sans précipitation) (3s)
  2. Hachiji Dachi Yoï (3s)
  3. Ramener le pied droit contre le gauche en Heisoku Dachi (Une variante consiste à passer directement de Musubi Dachi à Heisoku Dachi en serrant tout simplement les pointes de pied l’une contre l’autre), tout en plaçant le poing droit dans la main gauche. Les bras sont tendus vers l’avant et le bas (à 45° vers le sol).
  4. Avancez la jambe droite, tout en poussant fortement sur la jambe gauche. Vous bondissez en glissant vers l’avant et terminez par Morote Uchi Uke droit (attention, la main gauche reste ouverte) en position Kosa Dachi. (Vous devez avoir une sensation de vitesse et de puissance, comme si vous aviez décidé de faire une percée dans la garde adverse.)  Au début du mouvement, vous pouvez également lever le genou droit en protection devant ou légèrement sur la gauche, il s’agit d’une variante.  (1s)
  5. Reculez votre jambe gauche puis très vite, pivotez vers la gauche de 180° sur le pied droit (sur le talon !) et faites Chudan Uchi Uke gauche en Zenkutsu Dachi. La rotation doit être très vive et entraîner naturellement le bras gauche pour faire Uchi Uke. Tirez bien le bras droit en Ikité et la hanche droite vers l’arrière au moment de verrouiller la technique (position Hanmi)
  6. Enchaînez immédiatement sur place par Chudan Gyaku Uchi Uke droit en tirant bien cette fois l’Ikité à gauche avec les hanche en position Gyaku Hanmi.
  7. Pivoter à 180° vers la droite et venez faire Chudan Gyaku Soto Uke du bras gauche. Comme pour le temps 5, la rotation est très vive et entraîne le bras gauche pour renforcer le Soto Uke. La hanche gauche est fortement avancée (Gyaku Hanmi)
  8. Enchaînez par Chudan Uchi uke du bras droit en pivotant les hanches vers la gauches (Position Hanmi, de 3/4)
  9. Ramener le pied droit vers vous tout en pivotant vers la droite. Dans le même temps vous balayez une attaque gedan venant de votre droite (à environ 45°) avec votre bras droit (poing fermé, paume vers le haut) en Gedan Sukui Uke. Vous devez pliez les genoux et venir balayer cette attaque assez bas.
  10. Puis vous vous relevez en poursuivant le mouvement vers la gauche. Votre bras droit continue son mouvement jusqu’à venir armer à hauteur de votre visage sur le côté droit, puis avancez brusquement le pied droit ( à 90° à droite par rapport au départ de la technique (début temps 9) pour venir faire Chudan Soto Uke droit en ZenKutsu Dachi. – Le bras gauche reste en Ikité mais vous pouvez également le tendre devant vous au moment d’armer le Soto Uke, c’est une variante
  11. Enchaînez immédiatement sur place par Chudan Gyaku Uchi Uke gauche en tirant bien l’Ikité à droite avec les hanche en position Gyaku Hanmi (1s)
  12. Doucement vous pivotez vers la gauche sur le talon droit tout en ramenant votre pied gauche pour venir vous placer en position Hachiji Dachi avec les poings en positions Koshi-Kamae à droite (poing droit en Ikité, poing gauche posé dessus verticalement)
  13. Toujours lentement, faites Chudan Tate-Shuto du bras gauche devant vous.
  14. Sur place, Chudan Choku Zuki droit en tirant bien le bras gauche en Ikité. Attention, vous devez rester de face et ne pas déjà vous tourner vers la gauche comme on le voit très souvent.
  15. Pivotez vers la gauche et faites devant vous Chudan Uchi Uke droit en Zenkutsu Dashi. Les pieds ne font que pivoter avec très peu de déplacement. La position ZenKutsu Dachi est donc assez courte, mais très stable (Maintenez une forte pression au niveau des adducteurs). Vous pouvez pivoter sur les talons, ou sur la pointe des pieds suivant si vous souhaitez décaler votre centre de gravité ou le conserver dans l’axe. (Je vous expliquerai ça sur la vidéo, vous comprendrez mieux)
  16. Redressez vous de face en Hachiji Dachi et faites Chudan Choku Zuki gauche en tirant bien le bras droit en Ikité. Attention, comme pour le temps 14, vous devez frapper de face et ne pas tourner vers la droite comme on le voit trop souvent.
  17. C’est l’inverse du temps 15, vous pivotez vers la droite et faites devant vous Chudan Uchi Uke du bras gauche en Zenkutsu Dashi (Toujours assez court, mais bien stable) (1s)
  18. Pivotez sur la pointe du pied gauche et ramener le talon sous votre centre de gravité, ramener ensuite la jambe droite vers vous et avancer le pied droit vers l’avant (Attention, ne faites pas 2 phases avec votre pied droit, il doit avoir un mouvement fluide en arc de cercle) et faites Chudan Shuto Uke droit en Kokutsu Dachi
  19. Avancez Ayumi Ashi et faites Chudan Shuto Uke gauche en Kokustu Dachi
  20. Avancez Ayumi Ashi et faites Chudan Shuto Uke droit en Kokustu Dachi
  21. Immédiatement vous reculez Iki Ashi et faites Chudan Shuto Uke gauche toujours en Kokutsu Dachi
  22. Vous faites Tsukami Uke en Zenkutsu Dashi en pivotant sur le pied arrière et en écartant légèrement le pied avant vers la gauche. Tsukami Uke et une défense avec saisie. Vous élevez la main droite devant vous (légèrement vers la gauche) doigts tendus vers l’avant et paume vers le haut tandis que vous mettez la main gauche sur le poignet droit, doigts vers l’avant, paume vers le bas et sans vous arrêtez redescendez la main droite vers le bas et vers la droite tout en faisant une rotation du poignet jusqu’à avoir la paume vers le bas. La main gauche est restée en contact sur le poignet droit pendant tout le mouvement. Pour résumé, la main droite décrit à la fois un arc de cercle de gauche à droite et une pronation du poignet (Paume vers le haut au départ, puis vers le bas à la fin). Ce mouvement est réalisé lentement est représente une clé au poignet après une saisie ou une saisie du bras de Tori après un blocage.Bassai-Dai-Gedan-Yoko-Geri (2)
  23. Sans modifier la position des mains vous levez très haut le genou droit en pivotant sur la gauche puis vous faites Gedan Sokuto (arrête extérieure du pied) Yoko Geri Kekomi en tirant les poings vers vous, phalange vers le bas (Vous devez vraiment avoir cette idée de tirer quelque chose à vous). Vous pouvez également tirer vos bras en Ikite de façon classique aux hanches, c’est une variante moderne (mais qui personnellement ne me semble pas logique vu la position du corps par rapport à Tori) – Kiai
  24. Vous ramenez votre genou tout en continuant votre rotation et en armant vos bras pour le Shuto Uchi qui suit. Vous vous retrouvez à 180° par rapport au mouvement. Vous posez votre pied droit derrière en faisant Chudan Shuto Uchi gauche en Kokutsu Dachi
  25. Avancez Ayumi Ashi et faites Chudan Shuto Uke droit en Kokustu Dachi
  26. Lentement, vous reculez votre pied droit pour passez en position Heisoku Dachi. Toujours lentement (mais pas trop, c’est souvent trop exagéré!) vous faites un double Jodan Age Uke. Ce Morote Jodan Age Uke est fait lentement mais en un seul temps. Il n’y a pas de temps d’arrêt au milieu du mouvement. (1s)
  27. Vous avancez le pied droit tout en écartant les bras pour armer et vous frappez simultanément deux Tetsui-Uchi aux flancs de Tori : Tetsui Hasami Uchi Chudan en ZenKutsu Dachi.
  28. Vous enchaînez immédiatement sur un pas glissé, Yori Ashi en frappant Maite Tsuki Chudan du poing droit en ZenKutsu Dachi.
  29. Vous tournez le corps vers la gauche et l’arrière en pivotant sur le pied droit. Le pied gauche se décale dans la rotation. Vous tendez votre bras gauche et dans la rotation à 180° vous faites Shuto Gedan Barai gauche et levez le bras droit, main ouverte en préparation au niveau du front, coude vers l’arrière. Ce temps est un passage intermédiaire directement lié au temps suivant.
  30. Vous continuez votre rotation en pivotant vivement les hanches pour frapper Gedan Gyaku Shuto Uchi droit en ZenKutsu Dachi gauche. Dans le même temps, la main gauche protège le visage par Jodan Nagashi Uke. (Les temps 29 et 30 sont identiques aux temps 24 et 25 d’Heian Godan)
  31. Vous ramenez lentement la jambe gauche vers vous pour vous positionner en Heisoku Dachi tout en faisant Manji Uke (Gedan Barai gauche + Jodan Uchi Uke droit). Vous vous retrouvez comme à la fin du temps 27 d’Heian Godan
  32. Vous allez maintenant faire l’enchaînement des temps 15, 16, 17 et 18 d’Heian Godan : Vous pivotez à 180° par la gauche sur le pied gauche et vous descendez en Kiba Dachi et faire Gedan Barai droit. Le genou se lève haut au début de la rotation et vous faites Fumikomi juste au moment de prendre la position.
  33. Votre regard passe à gauche, votre bras droit se tend vers la gauche et le gauche vient au niveau de la taille droite (c’est la phase de préparation du blocage.) puis vous faites lentement (en 2 s) Chudan Haishu Uke gauche.
  34. Sans bouger votre main gauche vous faites Chudan Mikazuki Geri droit dans votre main tendue.
  35. Puis vous pivotez vivement les hanches à 90° vers la gauche pour frapper Chudan Mae Empi Uchi droit dans votre main gauche. Attention, ce ne sont pas les épaules qui frappent. La force doit littéralement vous sortir du ventre. Vos épaules restent bien verrouillées vers le bas avec une forte contraction sous les aisselles. Attention il s’agit de Mae Empi (Vers l’avant) et non de Mawashi Empi (Circulaire) ; dans mon explication sur la vidéo, je parle de rotation mais je veux parler de la rotation du corps après le Mikazuki Geri, mais le coude lui à une trajectoire rectiligne vers l’avant, avec frappe avec la pointe du coude, le poing droit ramené contre la poitrine.Bassai-Dai-Gedan-Barai
  36. Sur place dépliez le bras droit en faisant directement Gedan Barai devant vous. Vous n’armez pas le Gedan Barai, le bras pivote autour du coude directement depuis la position du Empi pour descendre pour le Gedan barai. Dans le même temps, le bras gauche ne change pas de position, seule la main se ferme, le poing se retrouve contre le biceps droit.
  37. Vous inversez les bras et faites Gedan Barai gauche (toujours sans armer) pendant que le poing droit remonte contre le biceps gauche.
  38. Inversez à nouveau et refaits le temps 36 : Gedan Barai droit (toujours sans armer) pendant que le poing gauche remonte contre le biceps droit.
    (même si vous n’armez pas les temps 36, 37 et 38, les techniques doivent venir du ventre et non pas uniquement des bras. Le travail du Hara et de la respiration est important.)
  39. Tirez les poings à la hanche gauche en Koshi Kamae tout en tournant la tête vers la droite
  40. Vous enchaînez aussitôt vers la droite par Yama Zuki droit en ZenKutsu Dachi. Les poings sont sur une même ligne verticale. Le poing droit au niveau Chudan et le gauche au niveau Jodan. Ne détachez pas les bras du corps, vous devez ressentir une grande force intérieur. C’est le corps qui frappe et non les bras.
  41. Ramenez doucement le pied droit contre le gauche et placez vous en position Heisoku Dachi, les poings à la hanche droite en Koshi Kamae. Le regard reste de face.
  42. Levez le genou gauche devant puis descendez en ZenKustu Dachi gauche en frappant Fumikomi du pied gauche et en faisant Bassai Da - Yama-ZukiYama Zuki gauche. Le genou se lève naturellement devant pour armer le Fumikomi. Il ne s’agit pas d’une esquive. (Personnellement, j’ai tendance à faire un mouvement circulaire avec le pied (Mikazuki Geri) avant de poser en Fumikomi. Je pensais qu’il s’agissait d’une variante, mais d’après mes récentes recherches, il s’agit d’une erreur.)
  43. Heisoku Dachi et koshi Kamae à la hanche gauche (Inverse du temps 41)
  44. Levez le genou droit, puis Fumikomi et Yama Zuki droit en ZenKutsu Dachi (Inverse du temps 42). Vous êtes dans la même position qu’à la fin du temps 40
  45. Pivotez de 270° par la gauche pour venir vous positionner en position ZenKustu Dachi gauche et  faire Gedan Sukui Uke sur votre côté droit. De la position de départ (Yama Zuki ) vous pivotez sur le pied droit vers la gauche en laissant la jambe gauche tendu derrière vous (elle décrit donc un arc de cercle de 90°), dès le départ vous tendez le bras droit pour armez. Vous poursuivez la rotation du buste et des hanches en faisant Suikui Uke du bras droit. Les hanches pivotent fortement vers le gauche au moment où le bras passe devant vous ; c’est très important de synchroniser  le mouvement des hanches avec le reste de la technique.
  46. Vous tendez le bras gauche vers la gauche pour armez, puis faites Gedan Suikui Uke du bras gauche au même endroit qu’au temps précédent tout en pivotant sur les pieds pour passer en Zenkutsu Dachi droit. Votre regard est resté de face et vous êtes resté sur le même axe. Vous avez juste pivotez sur les pieds pour inverser le Zenkustu Dachi.
  47. Vous ramenez le pied gauche contre le droit, le regard tourné à 45° vers la droite, puis vous prenez appuis sur le pied gauche et  avancez le pied droit pour faire Chudan Shuto Uke droit en Kokutsu Dachi.
  48. Tournez cette fois ci la tête à 90° vers la gauche, tout en tournant le corps vers la droite de 45° sans changer la position des bras. Vous avez donc conservé l’attitude du Shuto Uke en Kokutsu Dachi, mais avec la tête et le regard tourné en sens inverse.
  49. Dans la direction de votre regard, vous vous déplacez en Tsugi Ashi et faites Chudan Shuto Uke gauche en Kokutsu Dachi. Vous vous retrouvez à 45° vers la gauche par rapport à l’axe central du départ. – Kiai (3s)
  50. Ramenez le pied gauche contre le droit et reprenez la position Heisoku Dachi du temps 3, le poing droit dans la main gauche.
  51. Retour Hachiji Dachi en écartant le pied droit  (3s) (Attention si au début du Kata vous êtes passé directement de Musubi Dachi à Heisoku Dachi  sans passer par Hachiji Dachi, vous devrez ici passer directement de Heisoku Dachi à Musubi  Dachi et ne passerez pas par la position Hachiji Dachi)
  52. Retour Musubi Dachi (Ramener chaque pied de moitié l’un après l’autre, moitié droit, puis moitié gauche.)
  53. Reï (Salut) (3s)

Voilà vous savez tout sur Bassai Dai, il ne vous reste plus qu’à passer à la pratique.

Si vous êtes prêt pour un véritable combat, si vous êtes prêt à vous surpasser et à ne rien lâcher jusqu’au bout du Kata, je vous invite à me retrouver sur la vidéo de Bassai Dai.

Je vous laisse enfiler un Kimono et vous échauffez grâce à l’ABC des échauffements et je vous retrouve tout de suite sur la vidéo. 😉


>>> Télécharger la vidéo

Voilà, j’espère sincèrement que vous avez apprécié ce cours en vidéo de Bassai Dai et que vous apprendrez grâce à ce Kata à vous surpasser en Karaté comme dans votre vie de chaque jour.

En attendant, laissez moi un commentaire ci-dessous et partagez cet article avec vos amis. Merci

A bientôt,
Bruno 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Guide offert !
"Comment réussir vos passages de grade"


 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

bassai dai, bassadai, kata bassai dai, Le bunkaï Du Kata Bassaï Daï, technique bassai dai
[Total : 45    Moyenne : 3.8/5]

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS

*

Tags:
Separate individual tags by commas
  1. kata tres bien detaille tres bon prof et bon pedagogue merci BRUNO

  2. mjo roche permalien

    je débute et vraiment pouvoir étudier heian shodan chez moi calmement en corrigeant mes erreurs c’est parfait, grand merci pour cette initiative;

  3. mohamed permalien

    J’aime beaucoup votre site il m’aide à entrener à la maison maintenant je metrise les katas rapidement et merci pour ce joli site de karaté

  4. Roger permalien

    Bonjour Bruno
    Bassaï Dai : c’était mon kata préféré. Je l’avais présenté pour mon 2ème Dan.
    Au départ lors de moroté uchi uké, Mr Kasé nous avait appris de lever le genou très haut pour faire fumikomi et les 2 pieds devaient arriver puissamment presque en même temps l’un proches de l’autre tout en faisant moroté uchi uké. Super kata.SUS

  5. dans bassai dai, avant le Fumikomi ou fumigeri , les deux mains ne se touchent pas… C’est dans Kanku sho et bassai sho que la main gauche vient au-dessus de l’avant-bras droit …