Bunkai, l'art d'analyser un Kata sur Karate-blog.net
fermer la fenetre

NE RESTEZ PAS LES MAINS VIDES !

Laissez moi vous remercier
pour votre visite - Recevez GRATUITEMENT

  • Le livre REPERE “Comment se défendre face à une agression”.
  • Mes vidéos sur les étirements.
  • Mon livre sur les Echauffements.
  • Et plein d’autres surprises !
Ebooks et Vidéos à télécharger gratuitement
Prénom :
Email :

Bunkai, l’art d’analyser un Kata

par Bruno Bandelier

BunkaiBunkai, l’art d’analyser un Kata…

Bunkai en Japonais veut dire “analyser, démontrer ou décomposer”. En un mot : “Recherche

Donc quand nous parlons de Bunkai pour un kata, il s’agit en fait de faire une recherche, d’analyser ce Kata pour donner un sens aux mouvements qui le composent.

Le but étant de trouver dans chaque technique une application réelle d’auto-défense afin que chaque Kata devienne une méthode d’auto-défense complète.

A quoi servent les Kata ?

Un Kata est un enchaînement de techniques bien codifié avec une forme bien précise à respecter.

Le Kata qu’on peut d’ailleurs traduire par “la forme” a plusieurs rôles dans l’apprentissage du Karatéka :

  • Un rôle purement gymnique, qui permet de faire travailler le corps de façon harmonieuse.
  • Un rôle de mémorisation, qui permet de faire travailler son cerveau,
  • un rôle de méditation qui va améliorer votre concentration, …

Bref la pratique du Kata au quotidien va permettre de développer son corps et son esprit. Chaque kata nous faisant évoluer dans la connaissance de gestes plus ou moins différents que notre corps et notre esprit vont assimiler de mieux en mieux afin que chacun de ces gestes deviennent des schémas-moteur aussi naturelles que l’action de marcher, de monter un escalier, ou de faire du vélo…

Mais sorti du contexte pure du Kata, on se demande souvent à quoi sert l’apprentissage de ces gestes qui semblent souvent très éloignés de la réalité.

C’est là qu’interviennent les Bunkai !

Il ne faut pas oublier que le Karate, n’est pas un simple sport de combat pied-poing, ni une simple gymnastique mais que c’est avant tout une méthode d’auto-défense.

Les Kata qui sont un des piliers, voire même le pilier principal de l’apprentissage du Karate ne peuvent donc pas se limiter à n’avoir qu’un rôle d’apprentissage de gestes sans utilités. Ces gestes doivent pouvoir être appliqués par le Karatéka lorsqu’il a besoin de se défendre, sinon le fondement même du Karaté n’aurait plus de sens.

Jadis, les Kata étaient transmis de Maître à élèves, mais avec un accompagnement oral qui permettait de retrouver plus facilement la signification de chaque geste et de comprendre ce que voulait enseigner le Maître créateur du Kata.

Cette enseignement oral a malheureusement disparu et nous devons maintenant analyser par nous même les kata afin d’y découvrir les trésors cachés. En fait je trouve que ce n’est pas plus mal et je vais vous expiquer pourquoi…

Le Karaté est un art, le Bunkai est l’étude de cet art :

Le Karaté est plus qu’un sport ou qu’une méthode d’auto-défense, c’est un art au sens propre du terme, c’est à dire une activité dont le produit s’adresse aux sens, aux émotions, aux intuitions et à l’intellect.

Si l’on considère le Karaté comme un art, on peut considérer chaque Kata comme une oeuvre d’art et comme pour la plupart des oeuvres d’art, nous n’avons plus l’explication du Maître pour comprendre son message. Nous allons donc nous mettre dans la peau d’un critique d’art et tenter de découvrir ce que cachent les Kata.

Ce que j’aime avec les Bunkai c’est que, comme nous n’avons plus l’accompagnement oral du Maître, nous devons nous creuser les méninges par nous même afin de décoder un Kata.

L’avantage c’est que nous sommes tous différents, avec des sensibilités différentes, des besoins différents…

Comme pour l’interprétation d’un tableau ou d’un poème, il y a autant d’interprétations différentes d’un kata qu’il y a de karatekas.

Chacun va trouver des applications différentes car nous sommes tous différents et c’est ce qui fait la richesse de notre art.

Le Bunkai, l’art de décoder un Kata :

Donc lorsque vous analysez un Kata, ne vous focalisez pas sur ce qu’à voulu dire le Maître créateur du Kata. Je pense que de toute façon personne ne le sait vraiment et qu’en plus ça ne vous serait peut-être d’aucune utilité car nous ne vivons pas à la même époque, nos besoins sont différents, nos sensations sont différentes…

Bref, prenez dans le kata ce dont VOUS avez besoin pour VOUS maintenant.

Pour trouver le Bunkai d’un kata (quand je dis LE Bunkai, je veux dire VOTRE Bunkai, ou un de VOS bunkai, car aucun Bunkai ne détient LA vérité…),
prenez un Kata et considérez le comme un “pense bête”. Comme si ce Kata était un recueil complet de techniques d’auto défense. Il doit pouvoir répondre à tous types d’agressions.

Ainsi, pour chaque technique du Kata, vous allez tenter de trouver une ou plusieurs réponses pour une attaque donnée.

Ex : Que puis je répondre avec le premier mouvement d’Heian Shodan (Gedan Barai + OiZuki) si on me saisi à la gorge, ou si on me donne un coup de pied, ou si on me donne un coup de poing, ou si on me pousse ???

Pour chaque attaque, vous cherchez une réponse ou plusieurs réponses dans le schéma moteur du kata, en analysant chaque geste, chaque petit mouvement…

Vous devez lire au 2ème degré et ne pas restez enfermé dans le rôle habituellement donné à Gedan Barai, ou à OiZuki…Penser aux mouvement et non à la technique et vous découvrirez plein de réponses pour chaque attaque.

Vous devez également considérer que les attaques viennent rarement d’un Karatéka. En effet la probabilité de devoir vous défendre un jour dans la rue contre un karatéka est faible. Vous aurez à vous défendre contre quelqu’un qui vous étrangle, qui vous saisie, qui vous pousse, qui vous crache à la figure,…très souvent en corps à corps plutôt qu’en combat pied-poing…etc

Bref, pensez méthode d’auto défense et non plus Karate moderne (type “kumité classique”) et vous comprendrez mieux l’intérêt des Katas et des Bunkai.

Une fois que vous avez plusieurs réponses à donner pour différents type d’attaque dans chaque morceau du Kata, vous vous retrouvez avec une multitude de Bunkais différents de votre Kata :

ex : la 2ème réponse sur une saisie dans le premier mouvement, puis la 1ère réponse sur un coup de poing dans le deuxième mouvement…,etc, jusqu’à la fin de votre Kata. Un autre Bunkai sera la 4ème réponse sur coup de poing dans le premier mouvement, puis la 2ème réponse sur coup de pied dans le deuxième mouvement, etc, etc. Et vous pouvez créer ainsi une multitude de Bunkai différents pour un seul Kata.

L’intérêt est que chaque Bunkai ait une certaine cohérence et qu’au final le Kata devienne une méthode d’auto-défense complète (ex : Si vous ne faites que répondre à des coups de poings, votre Bunkai sera incomplet…)

C’est à vous de jouer…

Voilà je pense que vous avez saisi le principe, c’est maintenant à vous de vous creuser les méninges pour trouver VOS Bunkai. Vous verrez qu’en cherchant par vous même vous trouverez plus de choses que vous ne l’imaginez.

Pour aller plus loin dans la compréhension des Bunkai, je vous encourage vivement à lire l’excellent livre de Areski Ouzrout : Bunkai : L’art de décoder les katas (C’est une véritable mine d’or!)

D’ici quelques jours, je publierai en vidéo mon analyse du Kata Heian Shodan qui devrait vous donner des pistes de recherche pour vos propres Bunkai.

En attendant, dites moi dans un commentaire ci-dessous, ce qu’est pour vous un Bunkai et se qu’il représente à vos yeux !

A bientôt,
Bruno

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Guide offert !
"Comment réussir vos passages de grade"


 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

bunkai kata, bunkai signification, kata karate bonkai
[Total : 21    Moyenne : 3.7/5]

Dans Bunkai

Comment Tags : 2 6 A G
Déjà 10 commentaires laissez le votre ci-dessous !!! →

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS

*

Tags:
Separate individual tags by commas
  1. claude permalien

    salut Bruno,je cherche à comprendre pourquoi sur karaté 3 G quand je veux le programme ‘ceinture’ ou l’art de bien s’echauffer j’arrive tjrs sur
    “en cour d’elaboration” .Merci de ta réponse .

    • Bonjour Claude,

      Tout simplement parce que c’est en cours de création 🙂
      On commencera les programmes d’entrainement par ceinture sans doute la semaine prochaine et les modules de formation seront créé progressivement.

      Amicalement,
      Bruno

  2. Gérard permalien

    Bonjour Bruno,
    Tout d’abord merci pour ton blog si riche en conseils et très bien présenté. Ma vision du bunkai serait dans un premier temps l’essence même du combat. Dès lors qu’on imagine être en présence d’un ou plusieurs adversaires, le kata change de forme, de rythme, prend vie. Lorsqu’on effectue un kata contre un ou plusieurs adversaires, cette notion de combat prend tout son sens. J’ai envie de parler d’un kumi kata même suivant l’intensité des assauts Tori et de la gestion du ma de uke. Dans un second temps, le bunkai est ce décryptage des katas dans le temps, quand on sait toute la richesse qui réside dans un kata, ne serait-ce Heian Chudan. Il y a tant de choses à dire sur le bunkai… En espérant que ce commentaire aura été utile et intéressant. Sportivement, Gérard

  3. Yannick permalien

    Salut Bruno,

    Pour moi il y a 3 étapes successives (qui devrait d’ailleurs se retrouver lors du passage des grades par exemple). Le kata-kihon puis le bunkaï puis le combat. En effet le kata-kihon nous permet d’apprendre des techniques et des enchainements. Le bunkaï nous montre à quoi ça peut servir. Et le combat finalise par du concret, des applications réelles face à un adversaire.

  4. Salim permalien

    Bonjour sensei,

    L’étude des katas et donc l’exercice du bunkai nous prouve de manière claire que le karaté hérite énormément des anciennes techniques de combats des samourais, notamment le jiu jitsu.

  5. Mohamed permalien

    Bonjour,
    Site bien fait, commentaires de bon niveau, explications détaillées, cadeaux utiles. Merveilleux !
    Merci beaucoup et persévérez dans ce sens.
    Cordialement,
    Mohamed

  6. patrick permalien

    Qu’ai je retenu? le bunkai et le Kata, le Kata est une technique de self défense et le Bunkai est l’art de le mettre en application lors d’une agression compte tenu des interprétations des gestes techniques du Kata.
    Concernant les exercices, je retrouve bien Bruno dans ses explications simples et pédagogiques. Maintenant je pense que pour maitriser tous ces enchainements, il faut s’entrainer et encore s’entrainer pour qu’ils deviennent automatiques. Përso je trouve que ces vidéos me motivent pour apprendre le karaté. Alors Bruno j’espère bientôt rejoindre ton club, en attendant je vais m’entrainer à la maison.
    A bientôt

  7. didiersan permalien

    esquiver…

  8. : Bunkai : L’art de décoder les katas (Areski Ouzrout) est un livre formidable pour qui vaut devenir autonome dans la compréhension de son karaté.

    Il est très bien écrit, facile à lire… un peu comme ce blog…

    Je l’ai offert à 3 ou 4 potes du club.
    Article récent de alexandre : Karaté Sc Le Rheu: nouveau flyer !My Profile

  9. michel permalien

    bonjour bruno ,

    je vais présenter Heian yodan en bunkai pour mon passage de grade , je cherche des idées pour le démontrer , pourrais tu m’ aider

    merci

    michel

    Comment Tags: 2 6 A G