Heian Yondan : Le kata aux 5 coups de pied (Suite) - Cours de Karaté
fermer la fenetre

NE RESTEZ PAS LES MAINS VIDES !

Laissez moi vous remercier
pour votre visite - Recevez GRATUITEMENT

  • Le livre REPERE “Comment se défendre face à une agression”.
  • Mes vidéos sur les étirements.
  • Mon livre sur les Echauffements.
  • Et plein d’autres surprises !
Ebooks et Vidéos à télécharger gratuitement
Prénom :
Email :

Heian Yondan : Le kata aux 5 coups de pied (Suite)

par Bruno Bandelier

Heian Yondan - Hiza Geri, le coup de genou

Heian Yondan : Le kata aux 5 coups de pied (Suite)

Nous avons commencé l’étude d’Heian Yondan dans une précédente vidéo.

Vous avez eu le temps de bien assimiler la première partie, je pense. Il est temps maintenant de passer à la suite et terminer l’apprentissage d’Heian Yondan qui vous devrait vous êtes demandé pour le passage de votre ceinture bleue (ou verte suivant les clubs)

Dans toute la première partie, il y avait souvent des changements de direction où l’on devait fortement pivoter les hanches pour envoyer la technique en direction de l’adversaire. Dans cette seconde partie d’Heian Yondan, le travail se fait beaucoup plus en ligne avec un travail face à l’adversaire.

Heian Yondan : Décomposition du Kata (Suite)

Comme je vous l’ai déjà dit, il va falloir commencer à mémoriser de plus en plus les noms de techniques car vous en aurez besoin lors du passage de votre ceinture noire (dans 2 ou 3 ans )

(J’ai mis entre parenthèse le temps de pause que vous devez faire parfois.)

Nous étions arrété au temps 17 sur Uraken Otoshi droit en Kosa Dachi avec le Kiai, nous reprendrons donc au temps 18 (logique !)

17. Cliquez ici pour accéder au 17 premiers temps du Kata

18.  Pivot sur place sur le pied droit en déplaçant le pied gauche vers la gauche pour venir vous positioner en Kokutsu Dachi à 60° par rapport à l’axe central. Dans le même temps, vous croisez les bras devant vous (bras gauche devant le droit) avec les paumes tournez vers votre visage. Puis au moment de stabilisez votre position, vous faites Chudan Kakiwake Uke gauche en descendant et écartant les poings avec les paumes tournées vers l’avant. Le mouvement ce fait lentement en respiration sur environ 3 secondes. Vous expirez en écartant les poings. Vous devez ressentir de la puissance sur le côté de vos avant bras. N’écartez pas trop les coudes et gardez bien de la force sous les aisselles  et abaissez fortement les épaules.
Certains lors du pivot passe en Neko Ashi Dachi avant de passer en Kokutsu, vous pouvez également faire ceci, c’est une variante.

19.  Chudan Mae Geri droit   en gardant les bras dans la même position. Attention, sur la vidéo, je fais le Mae Geri Jodan, c’est une grosse erreur, il est bien au niveau Chudan, désolé.

20.  ZenKutsu Dachi droit + Chudan Oizuki droit. Ce temps est directement lié au Mae Geri, car vous faites Oizuki au moment même où vous posez votre pied avant. Attention, les bras ne doivent pas bouger, c’est à dire que le Tsuki droit part directement de la position du Kakiwake Uke sans revenir en arrière avant pour armer.

21. Vous enchainez directement sur Chudan Gyaku Zuki gauche. N’oubliez pas bien engager votre hanche gauche. (1s)

22.  Vous pivotez à droite à 120° pour faire Chudan Kakiwake droit. C’est la réplique exacte du temps 18

23.  Chudan Mae Geri gauche. idem au temps 19 

20. ZenKutsu Dachi gauche + Chudan Oizuki gauche. idem au temps 20

21.  Chudan Gyaku Zuki droit. idem au temps 21. (1s)

22. Vous pivotez sur le pied arrière et faites Morote Uchi Uke gauche en Kokutsu Dachi gauche. Attention a bien utiliser les deux bras dans le même sens (vers l’avant : Retournez voir la vidéo de Morote Uchi Uke ça vous aidera à comprendre.)

23. En avançant Ayumi Ashi : Kokustu Dashi droit + Morote Uchi Uke droit. Attention, pour armer, les bras ne vont pas vers l’arrière, mais c’est le corps qui avance et les bras sont sur le côté. Il ne faut pas se tourner exagérément vers l’arrière comme on le voit parfois pour armer les bras. Vous devez gardez à l’esprit que vous allez vers l’avant.

24. Kokustu Dashi gauche + Morote Uchi Uke gauche toujours en avançant Ayumi Ashi. idem au temps 23.

25. Sur place, vous passez de Kokutsu Dachi à Zenkutsu Dachi en décalant légèrement le pied gauche vers la gauche. Ce décalage n’est pas une obligation. Beaucoup d’experts ne le décalent pas et passe en Hiza Kutsu avec les pieds presque alignés.  Vous tendez les bras devant vous comme pour saisir le visage de votre adversaire. Ce temps se fait assez lentement en inspiration.

26.  Hiza Geri droit en tirant les poings vers le bas et l’arrière. Les bras s’écartent légèrement pour terminer de chaque côté du corps (comme sur la photo en entête de l’article). Il faut donner Hiza Geri avec les hanches (rétroversion net du bassin) et lever le genou très haut. La position reste très stable avec le talon gauche plaqué au sol. Poussez le KIAI (1s)

27.  Sur place, tout en gardant le genou droit en l’air, vous allez pivoter sur le pied gauche à 180° vers la gauche tout en armant vos bras en préparation de Shuto Uke.
Ensuite vous descendez sur la jambe droite pour vous positionner en Kokutsu Dachi gauche + Shuto Uke gauche. C’est important de bien pivoter avant de descendre. Il ne faut pas se laisser tomber sur la jambe droite. Ce n’est pas une perte d’équilibre, c’est vous qui décidez de la prise de position.

28. Vous avancez Ayumi Ashi, toujours en Kokutsu Dachi droit + Shuto Uke droit

29. Retour Hachiji Dachi en ramenant la jambe droite (3s)

30. Retour Musubi Dachi (Ramener chaque pied de moitié l’un après l’autre, moitié droit, puis moitié gauche.)

31. Reï (Salut) (3s)

Voilà nous voici arrivé à bout du kata Heian Yondan 😉

Comme je vous l’avais annoncé, Heian Yondan est un kata très complet avec de nombreux coups de pied et beaucoup de travail de rotation. Vous aurez besoin de toutes les qualités acquises dans les précédents kata pour bien ressentir Heian Yondan, mais au fil des répétitions vous allez vous régaler.

Je vous laisse passer au vestiaire et après votre séance d’échauffement, je vous retrouve pour l’apprentissage de la deuxième partie d’Heian Yondan en vidéo.


>>> Télécharger la vidéo

Erratum : Contrairement à ce que je dis dans la vidéo,les Mae Geri après les Kakiwake Uke sont au niveau Chudan et non Jodan. Désolé pour l’erreur 🙁

Laissez moi un commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre.

A bientôt,
Bruno

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Guide offert !
"Comment réussir vos passages de grade"


 

[Total : 7    Moyenne : 4.1/5]
Déjà 18 commentaires laissez le votre ci-dessous !!! →

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS

*

Tags:
Separate individual tags by commas
  1. Fabrice permalien

    Bonjour Bruno,

    Je te remercie pour cette nouvelle vidéo très instructive. Cela me permet de découvrir les Katas du Shotokan. Moi je pratique le Wado-ryu et cette vidéo montre à quel point il y a des différences entre les Katas des deux styles. Mais malgré les différences j’aurais plaisir de les étudier. Car cela me permettra de tirer ce qu’il y a de meilleurs entre les deux styles. Pour moi, c’est un peu faire du “Cross Training”.

    Bien à toi!

    • Bonjour Fabrice,

      C’est vrai que les Katas que je fais sont Shotokan car c’est le style que je pratique. Peut-être qu’un jour je pourrai publier des cours d’autres style sur ce blog.
      En attendant je suis content que tu puisses faire du “Cross Training” et ainsi varier les plaisir grâce à mes vidéos.

      Amicalement,
      Bruno

  2. Patrick permalien

    Merci beaucoup, c’est vraiment super d’avoir des explications aussi claires et aussi bien présentées. Il s’agit pour moi d’un vrai support à la présentation que l’on me présente au club.

    • Bonjour Partick,
      Il n’y a pas de quoi, le plaisir et pour moi. Je suis ravi de pouvoir aider de plus en plus de monde chaque jour.
      A+
      Bruno

  3. Philippe permalien

    Détails et explications clairs.
    Support indispensable pour ne pas oublier ce que l’on voit en cours. Très complémentaire à l’entrainement hebdomadaire.

  4. philippe permalien

    Bonjour et bravo,

    Je suis bluffé..non seulement la technique est bien détaillée, mais en plus on se croirait vraiment dans un cours de karaté….modestie du prof qui se corrige ( partie 1 du kata ), humour en pointillé….du superbe travail pédagogique.

    De l’humain tout simplement.

    • Comment ça !

      on se croirait vraiment dans un cours de karaté

      Un peu que c’est un cours de Karaté et que je suis humain (manquerait plus qu’y morde !)
      Je plaisante bien sur 🙂

      Je te remercie pour ce que tu as écris car c’est comme ça que j’essais de faire les vidéos, comme je fais mes cours avec vraiment ce sentiment d’avoir des élèves en face de moi.
      Je n’essais pas de faire la vidéo parfaite avec des démonstrations, mais mon but est plutôt de transmettre et de vous donner envie de pratiquer le Karaté.
      A+
      Bruno

  5. JALAL permalien

    salut bruno. C jalal de RABAT, 35 ans ceinture orange.
    je t’avais écrit un message auquel tu n’as pas encore répondu.
    pas grave. je voulais juste te féliciter pour tes KATAS que tu réalises à la perfection. J’aimerai bien te ressembler un jour:)

  6. boulanger permalien

    vos video sont longue mais super bien expliquer, je ne suis que ceinture blanche et je pratique depuis 4 mois mais je sait deja faire, grace à vous, les 4 premier kata heian, jusqu’a heian yodan.
    étant donné la progression qui est très lente en club, sans vos video, j’en serais encore au kata heian nidan.

    • Bonjour Boulanger,

      Fred a raison. C’est bien de vouloir apprendre beaucoup de Kata car ça montre ton ambition, ta soif d’apprendre et ton envie de progresser. Je t’encourage a continuer mais n’oublie pas que pour “connaitre” réellement un kata c’est des centaines voir des milliers de répétitions.

      Donc tu connais le schéma des 4 premiers Heian mais ne les abandonnent pas. Tu dois les faire et les refaire très souvent pour t’en imprégner, pour qu’il fasse parti de toi et que tu puisses les faire réellement comme un combat, sans réflèchir, sans te poser de question…

      Bonne continuation.

  7. bigfred permalien

    Boulanger!
    4 heians après 4 mois de karaté….il y a une différence entre connaitre la chorégraphie d’ un kata et savoir l’ exécuter.
    Entre tes positions, la justesse de tes mouvements, les déplacements, ta respiration,et j’ en passe;il y a beaucoup de choses à travailler.
    Alors, c’ est bien d’ avoir envie de progresser rapidement; mais attention de ne pas bruler les étapes

    • boulanger permalien

      mdr, je ne fait pas de choregraphie, j’applique tout les conseille technique des video et de mon livre “les 26 kata du shotokan” . je connait tout les detail technique et d’ailleurs quand je fait les kata, mon prof me dit rien.
      seul chose qui ma reprocher est de ne pas faire le kiai (je ne l’utilise jamais)

    • Bonjour Boulanger,

      Il ne faut pas te vexer, Bigfred te mettait juste en garde de ne pas bruler les étapes et il avait raison.

      Car dans chaque kata il y a une multitudes de choses à acquérir au fil de l’expérience… Des choses qui ne s’apprennent pas dans les livres mais dans la pratique.

      Bigfred a parlé de chorégraphie car c’est la première chose qu’on apprend d’un kata. Tu parles toi même de détails techniques, mais c’est justement ça, la chorégraphie. Le kata, c’est autre chose, c’est un combat. Et c’est seulement au fil des répétitions du kata, des erreurs, de l’amélioration… qu’on commence à vivre son kata comme un combat. Et à ce stade,le kiai tu n’auras même pas à y penser pour qu’il sorte car il fera parti de ton combat, il sortira de ton ventre.

      Apprends à rester humble et à ne jamais croire que tu connais tout d’un kata. Tu connais tes kata par coeur, avec tous les détails, et tout, et tout, et je t’en félicite, mais c’est avec le coeur que tu dois arriver à faire tes katas et non avec ta tête.

      En général, je ne parle pas comme cela à quelqu’un qui n’a que 4 mois de karaté, pour ne pas l’embrouiller, mais comme tu sembles très pressé d’apprendre, alors j’en profite 😉

      Amicalement,
      Bruno

    • boulanger permalien

      etre vexer ? la n’est pas la question. bruno, vous dites qu’il faut repeter les kata des millier de fois avant de les maitriser. repeter est une chose, mais si on se contente de faire des millier de fois les mm geste, ce n’est pas sufisant.
      il s’agit d’etre efficace dans ce que l’on fait, de s’entrainer avec methode pour ne pas tourner en rond. le nombre de fois que l’on execute les technique n’a pas d’importance pour moi, ce qui compte, c’est la concentration totale sur chaque mvt. d’ailleurs, quand je fait les kata, je suis tellement concentrer que j’arrive à les refaire dans ma tete comme si je les faisait pour de vrai.
      et vous avait raison sur un point, il me manque l’imagination de l’adversaire en face de soi mais ce probleme sera vite régler.
      grace a mes annee de pratique de yoga, j’ai acquis la capacite de prendre du recule par rapport au choses, je devient un observateur de moi-meme et capable de comprendre meme les choses les plus subtile.
      de plus je sait pas si vous avez remarquer mais a un certain stade de pratique, le karate rejoint le yoga. les plus grand maitre ont la sagesse d’un moine boudhiste et la maitrise du corps qui va avec .

    • Bonjour Boulanger,

      Non justement en répétant les katas, on ne fait pas des milliers de fois le même geste, on apprend à chaque fois de ses erreurs, on se perfectionne, et on n’ arrive jamais à réussir un kata à la perfection et certainement pas en 1 mois.

      Sans doute que tu t’applique énormément et que tu progresses vite mais contrairement à ce que tu dis, “connaitre un kata” ce n’est pas le faire avec une concentration totale sur chaque mouvement mais justement, c’est le faire en visualisant l’adversaire; les techniques, elles, elles doivent sortirent toutes seules, comme si ton corps les connaissaient par cœur (et non ton cerveau!)

      Je ne prétend pas que tu fais bien ou mal tes kata, je ne me permettrais pas, c’est juste qu’il faut que tu sois conscient que le chemin vers la connaissance d’un kata est beaucoup plus longue que de savoir faire chaque geste à la perfection.

      En effet, le Yoga devrait t’aider et je suis persuader que tu vas progresser très vite.
      Fais juste attention de ne pas aller trop vite.

      Amicalement,
      Bruno

  8. bigfred permalien

    Bruno!
    Décidément, j’ espère que je ne vais pas passer pour un emmerdeur mais quand tu exécutes ton kata(pas quand tu l’ expliques en détail); lorsque tu passes de kokutsu en zenkutsu après les morotés, ton pied avant a un mouvement de recul.
    C’ est un détail que j’ ai du moi-même corriger car au contraire, on va “faire l’ avant”.J’ espère ne pas passer pour un pinailleur; mais juste apporter un regard critique extérieur.
    Respectueusement.

    • Bonjour pinailleur 😉

      Je plaisante Bigfred car tu as tout as fait raison.
      En fait la faute que je fais en reculant mon pied avant ne vient pas réellement de mon pied avant, mais du pied arrière. Le recul du pîed avant n’est qu’une conséquence de l’erreur que je fai avec le pied arrière.

      Je m’explique : En fait je fais “Nigé” !

      En effet, au lieu de pivoter sur le talon arrière, je fais le pivot sur la pointe du pied et du coup mon talon va vers l’arrière et par la même, ma position se retrouve décalée vers l’arrière et par conséquent mon pied avant recule. CQFD !

      Je ne sais pas si je me fais bien comprendre car le phénomène de “Nigé” est très peu visible sur la vidéo.

      Je l’explique plus en détail dans la vidéo : Rotation sur les talons, pour éviter « Nigé »

      Merci en tout cas d’avoir relevé cette faute, je ne l’avais pas vue.