Le Karate aux Jeux Olympiques : "Une reconnaissance"
fermer la fenetre

NE RESTEZ PAS LES MAINS VIDES !

Laissez moi vous remercier
pour votre visite - Recevez GRATUITEMENT

  • Le livre REPERE “Comment se défendre face à une agression”.
  • Mes vidéos sur les étirements.
  • Mon livre sur les Echauffements.
  • Et plein d’autres surprises !
Ebooks et Vidéos à télécharger gratuitement
Prénom :
Email :

Le Karate aux Jeux Olympiques : “Une reconnaissance !”

par Bruno Bandelier

Karate-aux-Jeux-olympiques

Le Karate aux Jeux Olympiques : “Une reconnaissance pour notre art martial”

C’est un très grand moment pour le Karate depuis l’annonce officielle le mercredi 03 août 2016 de l’entrée du Karate aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

Je ne sais pas si la pétition initiée sur KBN l’an dernier et vos 2800 signatures ont aidé à la décision finale mais en tout cas j’aime à croire qu’on a été le petit grain qui a fait pencher la balance dans le bon sens, et que si le Karate est aux Jeux Olympiques c’est un peu grâce à nous. Félicitations à tous les participants et à tous les Karateka !

J’en profite également pour féliciter les 4 autres disciplines qui intègrent également les Jeux Olympiques de 2020 : Le Basball/SoftBall, Le Skateboard, l’Escalade et le Surf.

L’ensemble de ces 5 nouveaux sports dont le Karate aux Jeux Olympiques représentera 18 nouvelles épreuves avec 474 athlètes.

Pour le Karate aux Jeux Olympiques de 2020, nous aurons 6 épreuves, 2 en Kata, homme et femme et 6 en Kumité, 3 catégories de poids masculin et 3 catégories de poids féminin. Ce qui fera un total de 80 athlètes. Vous trouverez les infos plus précises sur le site officielle de Tokyo 2020

Même si je ne suis pas un fervent défenseur des compétitions de Karate, qui peuvent avoir leur mauvais côté, je me réjouis de l’entrée du Karate aux Jeux Olympiques car je pense sincèrement que même le Karate traditionnel a plus à y gagner qu’à y perdre, comme je vous l’explique de vive voix dans cette vidéo :

La première réaction de Francis Didier, président de la FFKarate a été : “c’est une reconnaissance pour notre art martial et pour notre sport”.

Voilà, qu’on aime ou qu’on n’aime pas la compétition, le Karate aux Jeux Olympique va nous apporter beaucoup, j’en suis persuadé.

Et je vais sans doute me répéter, mais pour moi le Karaté a vraiment sa place dans la compétition Olympique pour plusieurs raisons :

    • Le Karaté est l’art martial le plus populaire au monde avec une représentation dans 110 pays. Le Karaté est pratiqué, aussi bien par des hommes que des femmes, sur tous les continents avec 50 millions de pratiquants (devant le Taekwondo et le Judo) et continue de se développer grâce notamment à une volonté d’éducation de la jeune génération, au travers des clubs fédéraux mais également dans certaines écoles (et de KBN :-))

    • Tout comme l’Olympisme est une philosophie de vie, le Karate est un art de vivre, avec des valeurs éthiques très fortes basées sur un code moral comme l’honneur, le courage, la droiture et le respect qui rejoignent les principes fondamentaux de l’Olympisme.

    • Le Karate est très spectaculaire. Les combats de Karaté, même s’ils sont dénaturés par rapport au karaté traditionnel, n’en demeurent pas moins de très beaux combats.  La modification de la réglementation ces dernières années a d’ailleurs porté ses fruits et les compétions actuelles sont vraiment agréables à regarder même pour un néophyte; c’est dynamique et très spectaculaire.

    • Le Karaté est un art martial très complet qui mobilise à la fois le corps et l’esprit ce qui rejoint la volonté de Pierre de Coubertin “mens fervida in corpore lacertoso” c’est à dire “un esprit ardent dans un corps musclé“.

       

Karate aux Jeux OlympiquesVivement 2020 !!! On part à Tokyo !

Du coup il me tarde d’être en 2020 pour voir des Karateka sous la flamme Olympique (et comme je suis un peu chauvin d’entendre la Marseillaise avec quelques médailles d’or pour nos athlètes Français 🙂)

Je me demande même si je ne vais pas organiser un voyage entre KBN-istes à Tokyo en 2020…
On en reparlera le moment venu mais ce serait une belle occasion d’aller au Japon. Qu’en pensez vous ?

Tout n’est pas gagner… il faut viser les Jeux Olympique de 2024 ! 

Cette officialisation pour 2020 à Tokyo est un grand pas, historique même, pour le Karate mondial, mais ce n’est qu’un combat de gagner car pour l’instant le Karate n’est prévu que pour les Jex Olympiques de 2020. Il faudra encore quelques batailles pour qu’il soit aux Jeux Olympiques de 2024 et devienne définitivement sport olympique.

Mais bon ne gâchons pas notre bonheur et profitons de cette Olympiade qui va redémarrer avec cette fois-ci, le Karate !

A bientôt,
Bruno

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Guide offert !
"Comment réussir vos passages de grade"


 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

Karaté Chine, arts martiaux aux Jeux Olympiques, Caratè jex
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS

*

Tags:
Separate individual tags by commas
  1. Faut-il se réjouir de cette nouvelle ? Je ne suis pas convaincu qu’à terme cela sera bénéfique au Karaté DO…
    Notre art martial risque de subir le même sort que le Judo de Jigoro Kano… Dans les compétitions internationales de Judo, il ne reste plus grand-chose de la voie de la souplesse!
    C’est devenu un SPORT , pas de problème avec le concept sauf que cela ne devrait plus s’appeler JUDO.

    Sans compter que contrairement au Judo et au Taekwondo, la situation se complique encore avec la multitude de styles et de fédérations.
    Wait and see…

    D. Simon

  2. Je pense que l’on est complètement sorti d’une éducation physique tel que l’envisageait Georges Hebert et qui rejoignait une certaine vision orientale des arts martiaux.L’idée d’Hebert c’est que le sport peut faire partie de l’éducation physique mais qu’il en est une sous-pratique. Son idée était de retrouver un usage du corps que nous avons perdu, qu’il constata en Afrique ou nous semblions maladifs en comparaison des africains. Pour lui l’éducation physique (rien a voir avec la gymnastique) est un ensemble d’exercice naturels dans un cadre moral, pour tous et plus particulièrement pour les sous-douées, complètement exclus du sport d’ailleurs. I Le sport a prévalu et nous en sommes là. Coubertin voyait le coté élitiste, ce qui est le fruit d’une sélection et diffèrent complètement d’une amélioration de la condition physique de tous. C’est ainsi que les fd proposent des activités pour senior, qui ressemblent furieusement à des activités infantiles. Normal, ce n’est pas le rôle d’un ministère lié à la jeunesse…..

    Extraits de “Le sport contre l’éducation physique”, G.Hébert, 1938.
    “Le sport est devenu de nos jours un domaine à part du fait des organisations qui l’ont « capté », non seulement pour le réglementer au point de vue technique (ce qui, à ce seul point de vue, eût été un bien), mais pour en faire une vaste machine administrative’ avec son cortège de pontifes, ses comités, ses com missions, ses séries indéfinies de concours et de championnats. Alors que le sport est à tous, on en arrive à croire qu’il n’existe pas en dehors des groupements fédératifs qui se sont créés pour le régir.
    “Le sport recherche de plus en plus l’apparat extérieur, la galerie, la foule, le spectacle, l’exhibition.”
    “Le cabot sportif, puant de vanité, a le sentiment qu’il est un être supérieur puisqu’on se dérange pour venir le voir .. à devenir professionnel, il n’y a qu’un pas. Si la grosse majorité des athlètes restent malgré tout simples et intègres au milieu de toute cette corruption, ils n’en ont que plus, de mérite.”
    ” la spécialisation à outrance, qui peut laisser l’athlète au-dessous de la moyenne dans les exercices qu’il ne pratique jamais.”
    “Les spécialistes de la course à pied auraient tous dû faire pendant la guerre des agents de liaison incomparables. Or, nombre d’entre eux ne se montraient pas supérieurs à de braves petits paysans inconnus.