Kata Bunkai avec Johnny Gence Sensei
fermer la fenetre

NE RESTEZ PAS LES MAINS VIDES !

Laissez moi vous remercier
pour votre visite - Recevez GRATUITEMENT

  • Le livre REPERE “Comment se défendre face à une agression”.
  • Mes vidéos sur les étirements.
  • Mon livre sur les Echauffements.
  • Et plein d’autres surprises !
Ebooks et Vidéos à télécharger gratuitement
Prénom :
Email :

Kata Bunkai avec Johnny Gence Sensei

par Bruno Bandelier

Johnny Gence Sensei en méditation - Mokuso

(Vidéo à la fin de l’article !)

07/04/2013 : Pour la deuxième fois, Johnny Gence Sensei  est venu faire un stage dans mon club à Langres.

Ce fut une réelle réussite, non seulement grâce la prestation de Johnny, mais également grâces aux participants venus parfois de très loin et très motivés.

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises de Sensei Johnny Gence, notamment lors du stage en 2011, où il nous avait parlé des bases de la dynamique corporelle et ses applications en karaté et notamment des 3 C et de la pression interne. Si vous ne connaissez pas encore Maître Gence, je vous invite à lire ou à visionner son interview où il nous raconte très humblement son parcours depuis son enfance et sa vision du karaté traditionnel et en compétition.

Pour cette deuxième rencontre au Karaté Club de Langres, je lui avais demandé d’axer son stage sur le combat, car j’avais déjà vu des vidéos de Johnny en pleine action et j’avais été impressionné. En outre, le combat n’étant pas ma spécialité, je pensai que ça ne pourrais être que bénéfique à mes élèves. Franchement je ne suis pas déçu. J’ai appris tellement de choses en une journée que je ne suis pas sur d’arriver à tout remettre par écrit.

Je vais faire de mon mieux, mais d’abord je vais reprendre au tout début, c’est à dire la veille :

Comme Johnny avait quand même 3 heures de route pour venir, il a préféré arriver samedi soir pour être en forme pour le stage. Avec ma femme, nous l’avons donc accueilli à la maison la veille du stage pour un petit repas très convivial. Il était accompagné de son épouse et nous avons passé une soirée très sympathique à échanger de choses et d’autres, mais surtout de Karaté. Je pense que Johnny pourrais parler pendant des heures de Karaté tant ses connaissances sont grandes. Pour une fois, je n’ai pas parlé beaucoup ;-). Johnny est intarissable, il suffit de lui poser une question pour qu’il s’engage dans un discours toujours passionnant. On apprenait, même en mangeant, c’était magique.

Le lendemain matin, je suis parti assez tôt, pour m’assurer que tout était prêt et pour accueillir les premiers arrivants.

Stage de Johnny Gence Sensei à Langres

Ils furent nombreux, très motivés, heureux d’être là et venant souvent de loin : Certains de Dijon, de Mulhouse, d’autres de Paris, d’Orléans, des Vosges…et même de Zurich…Ouah ! Le stage à Langres est international !!!

Autant vous dire que j’étais ravi, et je remercie d’ailleurs tous ces participants (et participantes) d’avoir fait le chemin pour nous rendre visite dans notre petite citée fortifiée. Merci, Merci, Merci.

Tous les niveaux étaient représentés de la ceinture blanche à la noire et nous nous sommes donc retrouvés à environ 25 sur le tatamis (pour Langres, c’est ENORME !)

Kata – Bunkai :

Comme il y avait des débutants, Johnny décida de rester sur les Heian, mais à sa façon. Il nous réexpliqua les principes de base qu’il tire de l’enseignement de Maître Nishiyama, à savoir les 3 connexions (mental, corporelle et avec le sol) et la pression interne.

Puis nous entrâmes dans le vif du sujet avec des bunkai sur Heian Shodan, puis Nidan. Je vais tenté de vous les décrire :

Bunkai 1 : Tout début d’Heian Shodan

1- Tori attaque Oizuki Chudan droit. Vous bloquez Gedan Barai Gauche (Johnny incite bien sur ce Gedan Barai et la rotation. Il doit y avoir une pression au sol et une pression interne. Le bras ne vient pas armer à l’oreille, c’est trop “volatile”, mais vient se plaquer contre le corps pour garder une bonne connexion corporelle).

Johnny Gence Sensei et Bruno Bandelier en Bunkai sur Heian Shodan

2- Puis levez le bras gauche et laissez tendu au niveau chudan (1er “choc” avec poing gauche) pour avancer sur Oizuki droit (2 ième “choc”). Tori recule d’un pas (Iki Ashi)

3- Encerclez le cou de Tori avec le bras droit -au passage frappe avec l’avant bras dans la carotide (3 ème choc).

4- Une fois son cou encerclé, pressez Tori contre vous fortement en ramenant le coude vers soi comme dans l’armé de Gedan Barai (avec le principe de la connexion corporelle, vu plus haut…) (C’est ce que Johnny me fait sur la photo (non, non, ce n’était pas un calin :-)).

5- Attrapez le menton de Tori puis tournez vers la droite comme dans le kata en reculant la jambe avant et en pivotant sur la jambe arrière et faites gedan barai -> projection de Tori

Johnny explique que ce genre d’exercice, il ne faut pas avoir dans l’idée de faire tomber l’adversaire car on risque vite de faire n’importe quoi, mais il faut rester dans l’idée du kata et du Gedan Barai, le corps bien droit, pression au sol, pression interne et la projection se fait toute seule, sans que l’on cherche nécessairement à faire tomber Tori…Si le geste est bien fait, il tombera obligatoirement.

Bunkai 2 : Fin première ligne droite puis rotation dans Heian Shodan

Johnny Gence Sensei  Bunkai sur Heian Shodan1- Tori attaque à nouveau Oizuki Chudan droit. Vous bloquez Jodan Age Uke Gauche (Johnny rappel que le coude ne doit pas être sorti, et que l’épaule doit rester basse et bien connectée au corps.)

2- Tout de suite, vous enchaînez avec main gauche ouverte sur le visage de Tori -> 1er “choc”

3- Puis, tout en contrôlant le bras droit de Tori avec le bras gauche, vous avancez Ayumi Achi et Age Empi droit au menton -> 2 ième “choc”

4-  Restez très prêt de Tori. Baissez la main droite pour saisir son bras droit, attraper le au col avec la main gauche (Vous vous trouvez dans la position de l’armé du Gedan Barai juste avant la rotation…Vous pressez toujours Tori contre vous.

5- Rotation : Tournez vers la gauche pour poursuivre le Gedan Barai comme dans le Kata -> Projection de Tori

Comme pour le premier bunkai, ne cherchez pas à faire tomber Tori, mais juste à faire le geste correctement, avec les bras toujours pressés contre le corps, et Tori tombera. Si on éloigne les bras du corps, on ne contrôle plus Tori. Il faut toujours rester au plus prêt.

Bunkai 3 : Tout début d’Heian Nidan

1- Tori vous saisi au col et lance Tsuki jodan droit. Vous bloquez avec Jodan Morote Haïwan Uke. En fait vous bloquez avec le bras gauche et le bras droit sert à venir frapper Tori au visage -> 1er Choc.

Johnny Gence Sensei explique la pression interne

2- Vous bloquez le poignet gauche de Tori par pression du bras gauche contre votre corps et vous frappez sur le coude de Tori avec le bras droit -> 2 ème Choc. (Suivant comment est tourné le coude de Tori, on peut faire une clé de bras en bloquant le coude)

3- Vous terminez avec Yoko Tsuki gauche, ou Tetsui au niveau visage -> 3 ème choc

Johnny nous montre le principe de la pression interne dans ce passage du Kata. Vous devez utiliser le corps comme un ressort, entre les choc 2 et 3. Il y a vrille dans un sens, puis dans l’autre avec à chaque fois pression interne au niveau du Hara. Les genoux ne doivent pas bouger.

Bunkai 4 : Tout début d’Heian Nidan (Même passage que le Bunkai 3)

Johnny Gence Sensei et Bruno Bandelier Bunkai Heian Nidan

Ici il n’y a plus de clé de bras ou de projection, c’est tout simple, des blocages et un atémi. Mais par contre, chaque technique prépare la suivante, un bras bloque pendant que l’autre se prépare à intervenir  pour la technique suivante.

1- Tori attaque OiZuki Jodan droit. Vous faites Jodan Morote Haïwan Uke : blocage toujours avec le bras gauche, mais cette fois ci le bras droit ne vient pas frapper Tori, il reste levé en position Kamae pour préparer la technique suivante.

2- Tori enchaine Gyaku Tsuki Chudan Gauche, vous continuez le mouvement du kata : Soto Uke droit (ou Osae Uke) et dans le même temps le bras gauche vient contre le corps en préparation de la technique suivante.

3- Vous terminez par Tetsui Uchi Jodan gauche, (ou Uraken, ou Yoko Tsuki) -> Choc final.

Et c’est tout ! Eh oui, en 1h30, nous n’avons vu que ça, mais Johnny rentre tellement dans le détail en nous expliquant pour chaque technique l’application de la pression internet et des connexions qu’on ne voit pas le temps passer. On a travaillé des kata, mais vraiment en application par deux, c’était un avant goût pour les kumité de l’après-midi.

Voici un petit montage vidéo de cette première partie avec tous les Bunkai et en première partie l’explication par Johnny Gence Sensei des connexions mentales, corporelles et au sol. Il vous expliquera également ce qu’est la pression interne. Vous allez apprendre beaucoup de choses, profitez en !
(La musique m’a été offerte par David Stekelorom, musicien et Karatéka. Merci David !)

>>> Télécharger la vidéo

Voilà, j’espère que cette petite vidéo vous a plus et qu’elle vous donnera envie de connaitre un peu mieux Johnny Gence et sa pédagogie lors de ces prochains stages.

Ensuite, dans une ambiance très sympathique, nous sommes tous parti manger au restaurant, enchantés de cette première partie de stage.

Repas Stage de Johnny Gence Sensei à Langres

Je vous ferai un compte rendu pour le stage de l’après midi dans un prochain article.Bon, je vais arrêter là, mon clavier à besoin de repos, et moi aussi.

Vous allez adorer ! Sensei Johnny Gence nous a fait travailler sur du Kumité conventionnel (mais à sa façon !) pour tout doucement nous emmener vers le combat libre.

On s’est bien éclaté 🙂 mais je en reparle dans un prochaine article.

En attendant, laissez moi un commentaire !

A bientôt,
Bruno

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Guide offert !
"Comment réussir vos passages de grade"


 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

bunkai wado ryu, sensei johnny gence
[Total : 28    Moyenne : 4.4/5]
Déjà 63 commentaires laissez le votre ci-dessous !!! →

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS

*

Tags:
Separate individual tags by commas
  1. Super CR, le premier blocage dans le bunkai d’H1, le gedan devait se faire en frappe, on balais avec l’armement et on frappe avec le gedan, sinon super, j’ai hate de lire la suite

  2. Merci Johnny, je suis content que ce CR te plaise. La suite risque d’être longue. On a appris tellement de trucs…Il faut que je creuse dans ma petite tête maintenant.

  3. Pour le Gedan Barai en frappe, je n’en ai pas parlé car je pense que c’était surtout sur la pression que tu insistais dans ce passage. Après que ce soit GB normal ou en frappe ça ne change rien à ce principe de pression, non?
    Je ne voudrais pas qu’on pense qu’il y a pression parce que le GB est fait en frappe. Je voulais qu’on sente cette pression dans un GB classique.
    Mais si tu penses que c’est pas bon. Tu me le dis et je rectifie l’article.

  4. Non, c’est en detail, qui dans la suite rend l’enchainement un peu plus credible

  5. Marc & Benji permalien

    Merci encore pour cette superbe journée, je confirme que ce stage fut très intéressant et c’est promis la prochaine fois, j’enfile mon karaté gi 😉
    Benjamin a vraiment apprécié l’enseignement de Johnny et sa façon propre à lui de faire ressentir les choses pas toujours facile a expliquer avec des mots.

    @ bientôt
    Marc & Benji

    • Bonjour Marc, bonjour Benji,

      C’est moi qui vous remercie d’avoir fait le déplacement. Si en plus la journée et l’enseignement de Johnny vous a plu, c’est tip-top.

      A bientôt,
      Bruno

  6. tissot permalien

    Bonjour,
    à priori le stage avait l’air très interessant, dommage qu’il n’y a pas de vidéo. J’ai fait la dde pour pouvoir créeer une vidéothèque de tes films qui sont très instructifs.
    A 66 ans j’allie encore muscu, fitness au karaté je suis très content de pouvoir appliquer avec un mini groupe d’amis tes recommandations
    Cordialement

    Jacques

  7. ludovic permalien

    bonjour a tous et bonjour a toi bruno, super , a tout hazard il n’y aurait pas une video???

    • Bonjour,

      Si, si, j’ai pas mal de vidéos, mais il faut que je mette ça en forme et ensuite que je demande l’approbation de Sensei Johnny avant de les publier.

      Mais pour l’instant j’essaie de faire le tri dans ma petite tête pour mettre par écrit ce que j’ai retenu. Je me dépêche avant que ma tête bug et fasse un reset 😉

  8. Johnny permalien

    Il y aura tres peu de videos, il fallait etre la 🙂

  9. Je ne comprend pas trop, Johnny, en quoi ça rend l’enchaînement plus crédible, que tu fasses Gedan Barai de façon classique ou en pré-blocage+Frappe, la suite me parait tout à fait valable…

  10. Credible est un grand mot, je dirai le fait de faire un choc plus tot, (cela dis tu a vu que meme le gb classic peut deja mettre a mal,) rend le truc plus, bref c’est une autre sensation que je voulais montrer

  11. Mohamed FALL permalien

    Johnny Gence est vraiment un grand maitre! vous avez exprimé votre gratitude à l’égard du grand maitre Johnny Gence. Mais moi aussi je vous suis reconnaissant d’avoir essayer de tout nous relater du stage et c’est vraiment sympa de votre part. Je envie beaucoup d’avoir un sensei comme Johnny . Et de part vos écrits on sent nettement ses compétences. De même que dans notre Dojo quand je raconte ce j’ai lu dans ton mes camarades auraient vraiment souhaité vous rencontré. tellement ils y apprennent !
    Mes vives remerciements !!!!!

  12. johnny permalien

    Merci mais je suis maitre 72 (1m72) et non Maitre.
    Voici un court extrait du stage

    Je ne sais vraiment pas si je vais en mettre d’autre, je suis toujours un peu géné par rapport à ceux qui font l’effort de venir au stage, de payer, de se déplacer etc… et si les autres sans rien faire on accès aux mêmes infos ou presque, bref cela me gêne.
    Je l’ai deja fait, de mettre des vidéos de stage sur youtube, mais je ne sais pas si c’est bien ou pas, re bref, je ne sais pas quoi faire. Au pire si les participants me disent que cela ne les gênent pas j’en mettrais ou autoriserais à en mettre d’autre.
    Merci encore pour ses compliments mais arrétez avec ce terme de maître, je ne maitrise rien du tout, juste un pationné.
    a+

    • Salut Johnny,

      Merci pour ta vidéo. Moi j’étais au stage 🙂 et je suis d’accord pour que tu mettes encore des vidéos, ou que tu m’autorises à le faire. Voilà, déjà 1 voix pour !

      Dans tous les cas ceux qui ne sont pas venu n’aurons pas toutes les infos, ne serait ce que parce que nous n’avons pas tout filmé et parce qu’ils n’auront pas mouillé le kimono…

      En outre comme je te l’ai déjà dit, internet c’est bien mais du coup certains habitent à l’autre bout de la planète, ils ne pouvaient de toute façon pas venir.

      On en reparle…
      A+,
      Bruno

  13. Philippe et Hugo permalien

    Bonsoir,
    Je confirme aussi, le stage était très intéressant,
    Sensei Johnny Gence est un passionné qui ne demande qu’à transmettre son savoir et pour notre plus grande joie il le fait merveilleusement bien ! Mon seul regret : la journée a passé bien trop vite….Nous reviendrons avec plaisir si d’autres stages sont organisés…
    À bientôt,
    Philippe

  14. Merci mais je suis maitre 72 (1m72) et non Maitre.
    Voici un court extrait du stage

    Je ne sais vraiment pas si je vais en mettre d’autre, je suis toujours un peu géné par rapport à ceux qui font l’effort de venir au stage, de payer, de se déplacer etc… et si les autres sans rien faire on accès aux mêmes infos ou presque, bref cela me gêne.
    Je l’ai deja fait, de mettre des vidéos de stage sur youtube, mais je ne sais pas si c’est bien ou pas, re bref, je ne sais pas quoi faire. Au pire si les participants me disent que cela ne les gênent pas j’en mettrais ou autoriserais à en mettre d’autre.
    Merci encore pour ses compliments mais arrétez avec ce terme de maître, je ne maitrise rien du tout, juste un pationné.
    a+

  15. SHOTOKAN62 permalien

    au regard de ce qui a été fait dans le stage je vois des techniques dans le style de senseï KASE il est enrichissant de pouvoir avoir un autre regard sur le karaté et les techniques je participe beaucoup aux stages de senseï LAVORATO qui propose beaucoup de mouvement axé sur l’enracinement des appuis et le rapidité d’éxecution

    merci pour ce compte rendu j’attends le suivant “KUMITE”

  16. ondembou luc permalien

    Bonjour Bruno,

    Merci pour ces premeières images qui ceratainement vont m’aider à se perfectionner. Pour moi qui n’avais pas pris part au stage, je souhaiterais que tu me les envoies en vidéo (de préférence en fichier attaché). Cela me pertmettrait de faire un commentaire.

    Une fois de plus merci!

    • Bonjour Luc,

      Désolé, mais ça ne va pas être possible de t’envoyer ça par mail. Une vidéo c’est environ 300 Mo et vous êtes 3800. Ça saturerait complètement ma boîte mail.

      Amicalement,
      Bruno

  17. hassan permalien

    Merci encore une fois Mr Bruno et je remercie aussi le maitre Johnny Gence, pour avoir poster ce vidéo, car je voulais vous le demander. En fait, j’ai lu tes commentaires Mr Bruno c’est à dire l’article ci-dessus, et à vrai dire je n’ai pas très bien compris tous les détails, c’est pour cela que je voulais te demander de publier un vidéo ca serait mieux, comme ca on peut voir les mouvements en détails. Oui, c’est vrai ce que tu as dis dans un de tes réponses, effectivement, il y’a des internautes qui habitent très loin et qui ne peuvent pas faire le déplacement de venir pour ce stage comme moi. D’ailleurs, je crois que poster une vidéo ne peut en aucun cas décourager certains de venir à un stage parce que c’est tellement différent entre regarder une vidéo et pratiquer soi-même.
    Merci beaucoup et à la prochaine correspondance
    hassan

  18. Flipbook
    Flipbook permalien

    Bonjour à tous,
    encore une fois merci à Bruno pour ce moment assez exceptionnel en compagnie de Johnny.
    Mon fils Theo et moi te sommes reconnaissants pour cette journée riche en enseignements, notamment pour moi dont c’était la première participation à un stage de ce type.
    Nous avons tous pu apprécier la pédagogie et la maitrise de Johnny, mais ce qui m’a le plus marqué, c’est sa simplicité et sa faculté de pouvoir se mettre au niveau de tous (ou plutôt de chacun).
    La journée fut passionnante, mais trop courte.
    Merci Johnny pour ta disponibilité, et merci Bruno pour nous avoir permis de rencontrer ce grand Monsieur.

    Theo et Aristide.

    • Bonjour Aristide et bonjour Théo,

      J’espère que le retour c’est bien passé.

      En tout cas, je suis ravi que la pédagogie de Johnny vous ait plus.

      Mais comme tu le dis, ça passe trop vite. Je vous donne donc rezndez vous à l’année prochaine.

      Amicalement,
      Bruno

  19. Johnny permalien

    Vous allez me faire rougir et pleurer avec tous ces compliments

  20. Franck P permalien

    Merci pour cette video ,il est toujours important de voir d autre vision ,j aime bien l approche de Sensei Johnny Gence et je regrette d etre bien loint de votre region et de ne pouvoir participer aux stages.

  21. Dans cette vidéo, Johnny vous explique en détail le principe des 3 Connexions et de la pression interne. C’est passionnant !

  22. Fabrice Morel permalien

    C’est étonnant de trouver de l’interne dans le Shotokan.

  23. a tes yeux, ou vois tu de l’interne ?

  24. bigfred permalien

    Merci pour le partage de cette vidéo!
    Du karaté comme on aime.

  25. Fabrice Morel permalien

    Je sais qu’il y a le travail de l’interne en Goju-ryu et en Uechi-ryu. Par exemple avec le Kata Sanchin. En général le Karaté d’Okinawa est une forme de combat mi-externe mi-interne. Mais pour ce qui est du Shotokan jusqu’ici je n’ai vue que de l’externe. A par peut-être Kanazawa avec son Tai Chi.

  26. j’adore les bruitages d’oiseaux à 4’55 quand il dit c’est trop volatile !

  27. Fabrice Morel permalien

    Johnny Gence Ton travail de la pression interne lors de l’armement est remarquable certes. C’est peut-être un héritage de Nishiyama je ne serais dire. Mais je ne suis pas sûr que c’est typiquement Shotokan.

  28. moi non plu 🙂 en tout cas c’est comme ça que je travail

  29. tissot permalien

    bravo très interessant à visualiser

  30. ça veut dire quoi “être shotokan” c’est du karaté, voilà tout.

  31. Fabrice Morel permalien

    Bruno Bandelier Si, si “Shotokan ça veut dire quelque chose. Il est très différent en beaucoup de choses par rapport à d’autres styles. En réalité le terme “Karaté” est générique. Le seul point en commun de ces styles est d’ordre géographique “le creuset d’Okinawa”. Le problème c’est quand on parle de Karaté en Europe on pense tout de suite Shotokan. Mais uniquement parce que c’est le style est prédominant. Il est tout à fait valable par rapport aux autres je ne dirais pas le contraire. Mais non le Shotokan ce n’est pas tout simplement du Karaté comme ci le Karaté était Un.

  32. fabrice, franchement contredire 2 sensei de karaté tels que bruno et johnny à un moment donné ça deviens ridicule … tu ferai mieux de les écouter si tu veux avancer … ceci dit pour ce qui est d’atteindre l’illumination je pense que tu y es arrivé ! 🙂

  33. Fabrice Morel permalien

    Il y par exemple plus d’affinité entre le Shotokan et le Taekwondo qu’entre le Shotokan et le Uechi-ryu. Il ne faut oublier que le Taekwondo a été fondé par un pratiquant de Shotokan. Les influences supposé du Taekkyon sur le Taekwondo ne sont pas fondé. Allez faire du Taekkyon et dites moi quelle sont les points en commun avec le Taekwondo.

  34. Fabrice Morel permalien

    Fabrice Mennechez Ah oui! Je ne contredit pas vraiment. Je donne seulement mon avis. Il faut bien débattre sinon je ne vois pas l’intérêt de créer un groupe Facebook sur le Karaté.

  35. Fabrice Morel permalien

    Fabrice Mennechez J’ai déjà eu affaire à des professeur de Karaté bien plus compétent que moi de par leurs grades et diplômes. Et pourtant il m’ont montré des mouvements de Kata qui étaient erronés. Un prof de wado-ryu qui m’enseignait des mouvements des Kata Shotokan moderne. Je fais quoi je dois le suivre de ses erreurs parce qu’il est prof?

  36. En shotokan il y a aussi beaucoup de courant tout simplement

  37. et je pense y avoir apporté aussi ma modeste contribution, je veux dire par la que je pratique mon karaté shotokan

  38. Fabrice Morel permalien

    Johnny Gence C’est exacte il y en a même 5 principaux. D’ailleurs nos Kata wado-ryu nous effectuons nos Kata de la manière de Funakoshi père. Mais avec des rectifications de K. Mabuni. Les Kata Shotokan actuels sont différents de ceux de Funakoshi père.

  39. Fabrice Morel permalien

    Evidemment que je n’ai pas le niveau technique de Johnny Gence. D’ailleurs je n’avais jamais entendue parler de la pression interne au moment de l’armement. Cela ne va pas dire pour autant que je ne connais rien au Karaté. Je serais bientôt professeur de Karaté Wado-ryu. Et jamais je ne prétendrais ne rien apprendre d’un élève. Je pourrais avoir un élève ceinture jaune qui est ceinture noire 3 ème Dan dans une autre discipline. Je serais peut-être professeur de cet élève dans une discipline et son élève dans une autre. L’humilité est une vertu inhérente au Karaté.

  40. a mon sens il y a autant de courant shotokan que de “maitres”

  41. Fabrice Morel permalien

    Voilà et nous sommes tous maîtres de notre propre style. Alors pourquoi ces querelles de chapelles? IoI

  42. Bonjour Fabrice, il ne faut pas t’énervé comme ça. Il n’y a pas de querelle du tout, tu fais un peu de l’auto allumage. Fabrice Mennechez a sans doute manqué d’éléguance avec sa remarque pas très sympa pour toi mais ne t’enflamme pas comme ça non plus, lui aussi a le droit de donner son avis.
    Par contre tu as raison il faut débattre, et je te remercie de le faire. Pour ce qui est du Shotokan, ce que je voulais dire en gros c’est pourquoi “s’interdire” de travailler certaines techniques sous prétexte que c’est de l’interne si on fait du Shotokan. Ca me choque. Perso, je m’en tape que je fasse du Shotokan ou pas, si ce que m’apprend Johnny correspond à ce que je comprend (ou essaie de comprendre) du karaté, je prend.
    Je suis d’accords sur le fait que chaque style doit conservé sa ligne de foi notamment au travers des katas. Mais en dehors des katas on a bien le droit et même le devoir de faire preuve d’ouverture d’esprit que l’on soit Shotokan, Goju-ryu, Wado-ryu, Taekwondo…
    D’ailleurs, y a t’il une définition clair de ce que l’on apprend ou pas en Shotokan ? (ou une autre discipline ?)
    Et comme dit Johnny, après chacun, de part ses réflexions et ce qu’il ressent va donner une orientation personnelle à son karaté.

  43. Fabrice Morel permalien

    Bruno Bandelier Je n’ai pas dit qu’il fallait s’interdire de travailler l’interne en Shotokan. J’ai seulement dit que ça m’étonne de trouver que ça existe dans ce style. Mais en réalité j’en suis plutôt ravis de découvrir ce niveau de l’interne en Shotokan. C’est une bonne chose. Tu n’as vraiment pas à être choqué. Tu as en fais compris le contraire de ce que je voulais dire.

  44. désolé si j’ai pu blesser

  45. Fabrice Morel permalien

    Mais non pas du tout. Seulement je cherchais à m’expliquer.

  46. Fabrice Morel permalien

    Je crois qu’il y a eu un quiproquo.

  47. non mais il a raison j’ai été un peu moqueur dans mes propos, je voulais déstresser la conversation, je m’y suis très mal pris … ça c’est moi !

  48. lampin jean lucien permalien

    juste pour dire que j’ai regardé la vidéo et lu les commentaires tout à été dit bravo et bon courage pour la suite à Bruno , la route est longue …a+

  49. Salut;

    Mercii pour ces informations, je me permet de partager la videos aves mes amis sur Facebook sur le groupe de Karatekas: http://www.facebook.com/groups/karatekas2011/

    cordialement

  50. moh permalien

    Merci d’avoir publier cette vidéo mais malheureusement on ne peut pas y accéder
    s.v.p. régler ce problème
    Merci d’avance

  51. David STEKELOROM
    David permalien

    Bonjour Bruno,

    Merci pour cette vidéo 😉
    Cordialement
    David

  52. lamri permalien

    je suis karatéka CN 3ème Dan Shotokan, mais je m’intéresse à tout ce qui peut me faire évoluer sur les méthodes d’échauffement diversifiées, les méthodes d’entrainement qui peuvent variées d’un éducateur à un autre, en un mot tout peut être utile. Merci de m’aider

  53. lampin jean lucien permalien

    c’est carré ,propre rien à dire , bravo !! bon courage

  54. mphammed permalien

    bien