Kokutsu Dachi : Position de karaté jambe arrière - Cours en vidéo
fermer la fenetre

NE RESTEZ PAS LES MAINS VIDES !

Laissez moi vous remercier
pour votre visite - Recevez GRATUITEMENT

  • Le livre REPERE “Comment se défendre face à une agression”.
  • Mes vidéos sur les étirements.
  • Mon livre sur les Echauffements.
  • Et plein d’autres surprises !
Ebooks et Vidéos à télécharger gratuitement
Prénom :
Email :

Kokutsu Dachi : Jambe arrière fléchie

par Bruno Bandelier

Kokutsu Dachi, position de karaté sur la jambe arrrière

Kokutsu Dachi : position de base, jambe arrière fléchie

Nous avons déjà étudié dans les articles précédents, la position Zenkutsu Dachi, avec la jambe avant pliée. Nous allons maintenant étudier la deuxième position fondamentale que vous devez connaitre : Kokutsu Dachi.

Contrairement à Zenkutsu Dachi, dans la position Kokutsu dachi, c’est la jambe arrière qui est le plus fléchie. Le poids du corps étant cette fois à 70% sur la jambe arrière. Les pieds ne sont plus parallèles et écartés mais au contraire à angle droit et sur une même ligne.

Beaucoup de différence donc pour ces deux positions fondamentales. Je vous avais présenté Zenkutsu Dachi comme une position d’attaque, Kokutsu aura une vocation plus défensive, mais pas uniquement.

Décomposition de Kokutsu Dachi :

Analysons un peu plus en détails Kokutsu Dachi. Vous descendez votre poids sur la jambe arrière (env. 70% du poids du corps) un peu comme si vous aviez un tabouret au dessus du talon arrière et que vous vouliez vous y asseoir. Votre jambe arrière est pliée, le genou écarté à 90° vers l’extérieur, le pied dans la même direction.

En Kokutsu dachi, la jambe avant pointe vers l’avant et est légèrement pliée. Elle se trouve sur une ligne passant par le talon de la jambe arrière (c’est pourquoi on dit que les pieds sont sur une même ligne). Il est très important de ne pas tendre complètement la jambe avant afin de protéger le genou. En effet, si la jambe avant est tendue, elle devient très vulnérable en cas d’attaque frontale.
En outre, le fait de plier légèrement la jambe avant solidarise l’articulation du genou en maintenant la rotule en place. En pliant légèrement la jambe avant, vous éviterez donc les problèmes de luxation qui pourrait arriver en cas de mouvement brusque avec une jambe tendu (Je vous montre ça sur la vidéo ;)).

La jambe avant reste donc légèrement fléchie et en appuis sur l’avant du pied. Le talon effleure le sol.

Les hanches et les épaules sont de 3/4 face, le dos reste bien droit sans tension. Le bassin est à plat, ni vers l’avant (antéversion : quand les fesses ressortent !), ni vers l’arrière (rétroversion : quand les fesses sont trop rentrées !) et les vertèbres sont empilées les unes au dessus des autres sans tension d’un côté ou de l’autre.

Vous conservez uniquement une légère tension dans le ventre (hara).

Dans l’idéal, dans la position Kokustu dachi,  les articulations de la cheville, du genou, de la hanche et de l’épaule arrière sont sur un même plan quasiment vertical. Le pied arrière repose bien à plat et doit rester dans la même direction que le genou (à 90°). Il faut éviter les tensions dans le genou et la cheville. Ce qui se produit si vous tournez votre pied vers l’arrière et rentrez votre genou ou inversement si votre genou s’écarte derrière et que vous tournez le pied vers l’avant.
Les articulations du genou et de la cheville n’ont pas la fonction “rotation”, donc il faut impérativement que le genou soit dans le même sens que le pied, sinon vous créez des tensions très fortes dans les articulations et vous perdez énormément en qualité d’appuis sur le sol, qui doit se faire sur le pied bien à plat.

Comment se déplacer en Kokutsu Dachi?

Nous allons maintenant voir quelques détails sur les déplacements vers l’avant (Ayumi Ashi) et vers l’arrière (Iki Ashi) dans la position Kokutsu Dachi.

Ayumi Ashi : Pour ce déplacer vers l’avant en Kokustu dachi, l’important est de garder les hanches au même niveau. A aucun moment celles ci ne doivent monter ou descendre. Pour avancer, vous allez passer votre jambe arrière à côté de la jambe avant en “refermant” la jambe arrière vers l’avant. Vous allez alors vous retrouvez les pieds joints. Votre jambe va continuer d’avancer (ce sera maintenant la jambe avant) pendant que l’autre jambe s’ouvre à 90°. J’ai décomposé volontairement, mais il n’y a pas d’arrêt au milieu, le déplacement est fluide.
Attention, il ne faut pas que le corps tourne, vous devez garder à l’esprit que votre adversaire est devant. Vous allez uniquement changer de garde pendant le déplacement mais pas vous tourner. C’est un défaut fréquent chez les débutants, de se tourner à chaque déplacement. Pour ne pas faire cette erreur, vous devez penser à votre adversaire qui est devant. Vous devez envoyer votre hanche vers l’avant et votre pied doit toujours pointer vers l’avant. Cette avancée de la jambe avant va s’accompagner d’une ouverture de la jambe arrière, le poids du corps restant pour une grande part sur cette jambe arrière.

Iki Ashi : Dans le déplacement vers l’arrière en Kokustu dachi, vous allez faire l’inverse. C’est à dire que votre jambe avant va venir à côté de l’autre, qui se sera “refermée”, puis continuera vers l’arrière en “s’ouvrant” à 90°. Vous venez mettre 70% de votre poids sur cette jambe.
Attention, au début, vous aurez tendance à vous pencher vers l’arrière. Ce n’est pas bon ! N’oubliez pas, votre adversaire est toujours devant vous ! Vous devez reculer sur la jambe arrière, mais en gardant le corps droit et prêt à repartir vers l’avant.

Je vous propose maintenant de voir tout ceci en vidéo 😉

(Mais avant, n’oubliez pas de vous échauffer grâce aux conseils que je vous donne dans l’ABC des échauffements, mon livre à télécharger gratuitement ;))

 


>>> Télécharger la vidéo

Voilà, j’espère que ce nouvel entrainement vous à plus. Revisionnez souvent cette vidéo et entraînez vous, vous finirez par maîtriser la position Kokutsu Dachi.

Je vous conseille de travailler le kihon sur la rotation de hanche pour perfectionner encore plus votre kokutsu dachi !

Votre avis et vos questions m’intéressent ! Laissez moi un commentaire ci-dessous, merci !

A bientôt,
Bruno

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Guide offert !
"Comment réussir vos passages de grade"


 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

kokutsu dachi, kokutsu, dachi, cest quoi le Dachi, amelioration kokutsu dachi karaté shotokan, kokustu dachi, karatéka comment faire langle plat, description kokutsu dachi, dachi karaté, kokutsu dachi exercises
[Total : 8    Moyenne : 4.9/5]

Dans Positions

Déjà 17 commentaires laissez le votre ci-dessous !!! →

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS

*

Tags:
Separate individual tags by commas
  1. Markoki92 permalien

    Bonjour Bruno,

    J’ai donc passé en revue les détails de la position “Kokutsu Dachi” on finit par la prendre par habitude, car elle est très utilisée, surtout dans les “Kata”, en défense avec ” Shuto-Uke”.

    Bonne continuation, et bon stage avec Sensei Gence ce dimanche.

    Amitiés

    Marc

  2. jdenis permalien

    Bonjour Bruno,

    Je tiens à vous remercier pour ce site.
    Je n’ai visionné que la partie kokutsu dachi mais je n’ai aucun doute sur la qualité du reste du site.

    Merci pour ce que vous partagez !

    Jérôme

  3. Bonjour jdenis et bienvenu parmi nous,

    Je suis ravi que le blog te plaise.

    Au plaisir,
    Bruno

  4. Phenix permalien

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces informations techniques. Cela m’est très utile dans ma réflexion personnelle sur ma pratique mais aussi pour l’enseignement. Vous êtes un pionnier du genre. Vous partagez vos connaissances et votre expérience avec le plus grand nombre. Je reconnais donc un passionné.
    A bientôt
    Fabienne

    • Bonjour Fabienne,
      Je suis ravi que ces quelques connaissances que je partage te doit utile. C’est le but, je veux que ce blog soit avant tout utile ; qu’il serve aux karateka pour progresser, et si en plus il aide certains enseignant c’est très bien.
      A+
      Bruno
      Article récent de Bruno Bandelier : Annoncez vos Stages de KaratéMy Profile

  5. boulouha bouaza permalien

    Bruno je n’ais pas très bien compris quel est l’intéret de cette forme de déplacement stp ?

    • Bonjour,
      Chaque position et chaques déplacements qui s’y associe n’a pas d’intéret si ce n’est l’apprentissage en lui même.
      En fait chacune des positions ne sert à rien si on n’apprend pas les autres, c’est un tout. Chacune des postions est un éducatif qui permet au corps d’apprendre à se mouvoir sur une jambe ou l’autre, dans un axe ou dans un autre…
      Après dans la réalité du combat, tu te place naturellement dans des positions qui sont intermédiaires entre diverses positions, sans t’en rendre compte tu utilises chacune des positions.
      Voilà, j’espère t’avoir aidé. Retiens que toutes les positions et tous les déplacements ont une importance car elles font parties d’un ensemble qui va te permettre dans la réalité de te déplacer correctement en fonction de l’évolution de ton combat.
      A+
      Bruno

  6. il existe au moins 20 positions différentes;;; patience

  7. Il s’agit d’une position défensive, généralement associé à uke suhto. Mais c’est aussi une position à partir de laquelle il peut lancer une attaque et perd moins d’énergie que lorsque vous vous penchez en avant. Pour moi, c’est le plus bel endroit!

  8. boulouha bouaza permalien

    je ta remercie pour cette explication bruno c’est plus clair maintenant pour moi bonne journé

  9. christophe j permalien

    Bonjour,

    Un collègue du dojo (essm karate)nous a parle de ton site lundi soir avant l’entrainement et bien je peux dire qu’il a trés bien fait.Ton site est complet tu explique et démontre bien les choses avec en plus les videos.Un vrai bonus en plus des entrainements.

    Merci à toi et trés bon boulot.

  10. fabian permalien

    salut bruno, pour cette vidéo moi part contre je n’arrive pas a reculer sans donner une impulsion vers le haut(cela fait 10mois que je pratique) cela pourrai être du a un mauvais positionnement, ou un manque de souplesse?(j’ai été opérer au 2 genoux ) merci et bonne continuation.

    ps vas-tu au stage international de gand jka en juillet du 05au 07 juillet en Belgique?

    • Bonjour Fabian,

      Non je ne vais pas à ce stage, je travaillerai à ces dates.

      Pour ton problème, ça ne peut pas être un problème de souplesse car en reculant (ou en avançant d’ailleurs) tu n’as pas besoin de plus de souplesse que dans la position statique. A mon avis, c’est plus un problème de placement.
      Pour reculer Iki-Ashi, il faut que tu “tires” ta jambe avant vers toi tout en pivotant sur ton pied arrière : Tu dois le faire avec une idée de regroupement, de fermeture (contraction des adducteurs), tu ramènes la jambe avant vers toi, sous ton corps, en pivotant ton bassin vers l’arrière. Tu dois avoir l’impression de tirer avec ton ventre. C’est ta hanche avant que tu tires vers l’arrière.
      Dans la partie intermédiaire du déplacement, tu te retrouves les pieds joints avec les jambes fléchies (tes hanches n’ont pas montées, tu es toujours au même niveau) tes fesses sont vers l’arrière.
      Tu continues la rotation du bassin et continues de reculer ta jambe avant (qui maintenant va devenir la jambe arrière) jusqu’à venir “t’asseoir” dessus en Kokutsu Dachi.
      Bon j’espère que ça t’aidera, j’ai préparer une vidéo, je la mettrai en ligne dès que je trouve le temps d’écrire un article.

      Amicalement,
      Bruno

  11. manon ruffet permalien

    Super tu expliques super bien c’est facile à comprendre! Merci 😉