Lettre à un Maître Foïs - Merci Tonio !!!
fermer la fenetre

NE RESTEZ PAS LES MAINS VIDES !

Laissez moi vous remercier
pour votre visite - Recevez GRATUITEMENT

  • Le livre REPERE “Comment se défendre face à une agression”.
  • Mes vidéos sur les étirements.
  • Mon livre sur les Echauffements.
  • Et plein d’autres surprises !
Ebooks et Vidéos à télécharger gratuitement
Prénom :
Email :

Lettre à Maître Foïs – Merci Tonio !!!

par Bruno Bandelier

Antonio FOIS Ceinture Rouge et BlancheReconnaissez vous cet homme ? …

Je vous présente Antonio Fois, Tonio, mon professeur, à Dijon.

C’est avec lui que j’ai appris le Karaté pendant environ 4 années. Il m’a enseigné quasiment tout ce que je sais :
La technique bien sur mais également les valeurs fondamentales du Karaté sur lesquels chacun peut tracer sa voie.

La vie quotidienne fait que je n’ai que très peu l’occasion de revoir Tonio et je le regrette bien.

Il est maintenant 6 ème dan et je suis vraiment fier et admiratif de le voir avec sa ceinture rouge et blanche.

Tonio est plus qu’un professeur pour ses élèves, c’est un père, un mentor, un ami, un guide… 

Tonio, c’est un Grand Maître !!!

Il y a quelque temps je l’ai retrouvé à l’occasion de l’anniversaire d’un de ses élèves ou plutôt son assistant, un ami, un Bruno comme moi (Salut Bruno! Oups, pardon Salut Kamikaze ;-))

Bref, j’ai revu Tonio et ça m’a vraiment fait un énorme plaisir. Nous avons discuté un peu de Karaté et notament de ce Blog et il m’a félicité. Il était content de voir que j’essayais de retransmettre au mieux ce qu’il m’avait appris.  

Je ne vous cache pas que j’étais très heureux que ça lui plaise car je ne lui en avais pas parlé avant. Et j’étais surtout très fier qu’il m’encourage.

J’avais décidé, en rentrant, de lui écrire pour le remercier pour tout ce qu’il a fait pour moi. Je lui ai donc écris une lettre. Et puis au moment de la poster, je me suis dit qu’à travers moi, Tonio était également à l’origine de ce blog que vous aimez tant et qui vous apporte beaucoup.

Au fond, c’est un peu lui qui a créé “Karaté-blog.net, le Karaté clair et net”, Tonio mérite plus qu’un simple courrier, il a droit à son article. Je ne lui ai donc pas envoyé sa lettre mais ai décidé de la publier ici.

Voici donc ma lettre à Tonio :

“Cher Tonio,

Je suis très heureux de t’avoir revu la semaine dernière. Cela faisait si longtemps.

Te revoir et revoir quelques anciens du club m’a vraiment fait plaisir, c’était très émouvant.

Je voulais au travers cette lettre te remercier pour tout ce que tu m’as apporté.

Depuis, ton accueil chaleureux au boulot (Tonio était un de mes colègues) en 92, et ton insistance pendant 2 ans pour que je me mette au Karaté.

Quelle bonne idée j’ai eu de t’écouter enfin. Dès le premier cours j’ai su que le Karaté allait me passionner.

Tu as su nous mettre en confiance en nous expliquant que tout le monde a débuté un jour avec une ceinture blanche.

J’adorais tes cours, où la bonne humeur et le travail se cotoyaient sans cesse. Ca me manque, ça sentait bon la sueur ! (Je pense que c’est toujours ainsi.)

Ta bonté, ta générosité, ta pédagogie, ta gentillesse, ton humilité … mais également ton exigence, ta sévérité parfois,  m’ont vraiment aidé à grandir en tant que Karatéka et en tant qu’homme.

Si je suis ceinture noire aujourd’hui, c’est grâce à toi. Tu m’as appris à perséverer. Merci Tonio.

Si je suis professeur aujourd’hui, c’est grâce à toi. Ton amour pour l’enseignement, ta pédagogie m’ont donné l’envie de suivre ce chemin et d’enseigner à mon tour. Merci Tonio.

Si j’ai réussi à boucler des triathlons sur distance Ironman, c’est grâce à toi. Si, si,…J’entends encore ta voix dans ma tête qui me disait : “Ne t’arrêtes pas, le courage c’est ça !”. Merci Tonio.

Bref, Tonio, tu l’auras compris, tu es mon Mentor. Merci pour tout.

A bientôt, et comme on dit à l’USCD : Ohayo Gozaimasu !

Bruno”

Voilà j’espère que vous ne m’en voudrez pas de m’être autant dévoilé en publiant ce courrier, mais je pense sincèrement que Tonio est un grand Maître qui mérite d’être connu. Je ne le remercierai jamais assez.

Si vous avez l’occasion de passer à Dijon, vous pouvez aller vous entrainer à l’USCD avec Tonio, Bruno, Franck, Pascal,…et les filles ,…vous y serez très bien accueilli. Promis!

Laissez moi un commentaire, à moi ou à Tonio
(je ne lui ai pas dit que je publiais cet article, mais il ne tardera pas à le découvrir.)

A bientôt,
Bruno

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Guide offert !
"Comment réussir vos passages de grade"


 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment écrire un discours de lanniversaire dun club de taekwondo ?, message pour remercie sont professeur de tous se quil tas faire
[Total : 42    Moyenne : 4.7/5]

Dans Divers

Déjà 37 commentaires laissez le votre ci-dessous !!! →

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS

*

Tags:
Separate individual tags by commas
  1. C’est tres touchant et j’aimerais qu’un jour mes élèves ecrivent ce genre de chose.

  2. ça me touche ce genre de comportement, ça veut dire que ça existe encore.

  3. Bruno Lebel permalien

    La gratitude, beaucoup l’oublie Bruno mais pas toi !!! 🙂

  4. Bruno Lebel permalien

    Merci pour ce rappel !!! 🙂

  5. Albator59 permalien

    C’est rigolo, j’ai passé un an chez Antonio en 2000 pour mon service militiaire.
    Le club était sympa.
    Je me souviens qu’il nous faisait faire des exercices à la barre. IL disait ”allé un peu d’effort, levez la jambe, après vous aurez des jambes comme naomi Campbell”.

    • @Albator59, c’est dommage en 2000 j’étais déjà parti. on aurait pu se croiser.
      Je reconnais bien là les phrases de Tonio. Toujours avec un peu d’humour.

  6. Fabrice permalien

    Tu devrais lui proposer de faire une vidéo avec toi. Une vidéo pour le blog. Et ainsi nous faire partager à tous de son talent de Maître. Je suis certain qu’il aurait un sujet de prédilection. Et je suis sûr que cette vidéo ferrait des heureux. Et au cas ou cela ne serait pas possible, alors au moins un bon article écrit pas ses soins ferrait tout à fait l’affaire. L’essentiel serait de lui donner l’occasion d’apporter une pierre à l’édifice.

  7. Marc permalien

    Merci Maître Foïs,
    De former si bien tes élèves…et pourquoi pas venir un jour s’entrainer du côté de Dijon, cela serait un honneur de prendre un cours avec Tonio le mentor de notre humble Bruno.
    A+
    Marc & Benji

    • Bonjour Marc et bonjour Benji,
      Benji adorerait Tonio, il est vraiment exceptionnel avec les enfants. Il faut les voir le regarder avec admiration et respect, c’est très touchant. Les enfants l’adorent.
      A+
      Bruno

  8. oui j’en ai eu, et même si on ne fait pas ça pour ça, ça fait quand même plaisir, le probleme c’est quand le même élève qui t’écrit ce genre de lettre et te fait pipi dessus quelques année plus tard tu perd confiance en la nature humaine et puis ensuite tu as les autres élèves ou des gars comme toi qui te redonne confiance.

    • Salut Johnny,
      Je sais que tu as eu des problèmes avec un de tes élèves, mais comme je te l’ai déjà dit, oublies ça et concentres toi sur les dizaines ou centaines d’autres élèves qui t’admirent et te respectent. Un peu d’optimiste…
      A+
      Bruno

  9. Salut Bruno,

    J’ai l’occasion de suivre régulièrement les ateliers Karate proposés par Antonio lors des stages multi-styles de la ligue de Bourgogne, et à chaque fois c’est un immense plaisir de le retrouver ! J’ai d’ailleurs déjà dit tout le bien que je pense de lui et de sa pratique dans mes compte-rendus de stage.

    Pourtant c’était pas gagné, le Shotokan est à mille lieux de ma pratique habituelle, mais lors de ses stages, pendant un bref instant, j’aime le Karate. 😉

    J’ai parfois l’impression d’un gouffre immense entre le karate qu’il démontre et ce que l’on voit habituellement dans les clubs…

    Merci à toi de lui rendre hommage sur ton blog, parce que des profs comme ça, ça fait du bien à la fédé !

  10. Fabrice Morel permalien

    Hier j’ai pu lire l’article. Il est très intéressant. J’en avais laissé un commentaire. Mais apparemment il n’est pas passé. Je ne sais pas pourquoi. Et en plus depuis je n’arrive plus à accéder à la page. Je peux accéder à tout sur le site sauf à ce nouvel article. Bizarre.

    • Salut Fabrice,
      Oui ton commentaire avait été enlevé par l’anti virus. Je ne sais pas pourquoi. Je viens de le remettre. Sinon, j’avait un soucis sur le blog et même moi je ne pouvais plus accéder à cet article. C’est réparé.
      A+
      Bruno

  11. Xender permalien

    Très bel hommage rendu , il est toujours important de remercier les personnes qui nous apportent beaucoup.
    On dit rarement les choses et après on le regrette.
    Bravo Bruno, Tonio doit être fier de ton abnégation.

  12. Ezzedine permalien

    Il est très bien de se souvenir et de remercier tout ceux qui à un moment de ta vie, on contribué a ce que tu devienne ce que tu es aujourd’hui. Comme on le dit ici “c’est grâce à quelqu’un on devient quelqu’un”.
    J’ai aussi eu ce courage de Bruno, en remerciant mon maitre qui m’a appris les premiers pas au karaté. Je crois aussi que c’est l’un des vertu que le karaté nous enseigne.

    Bruno, quand on fait ces hommages à son maitre sache qu’un jour tes élèves aussi te feront la même chose.

  13. Hamida permalien

    Belle correspondance. Elle est sagesse et humilité.

    Bonne continuation.

    Hommage au Maitre Tonio que je ne connais pas.

  14. PALUC permalien

    Bruno,

    Ta lettre traduit bien le respect l’admiration et ta grande estime pour Maître Tonio. Nul doute que ta reconnaissance envers lui a dû le toucher particulièrement.
    Au passage grand bravo à Maître Tonio !

    Pascal

  15. Frédéric permalien

    Tout a déjà été dit précédemment.

    En plus c’est la preuve que le karaté ne s’arrête pas à la porte du cours…

    Tu as très bien fait Bruno.

    Frédéric

  16. Ryu Hayabusa permalien

    une belle preuve de respet et d’amité entre un élève et son prof. j’adhère à cette philisophie.

  17. Antonio permalien

    Bravo Bruno.
    Très belle lettre d’hommage à ton maître.

  18. kamikaze permalien

    Bha dis donc!!!!!
    Que dire de plus, à propos de cet hommage, que……….. FAYOT!!!!!!!!!! mdr
    Aller trêve de plaisanterie, je ne peux qu’être d’accord avec toi (sinon il va encore me frapper ce soir!! lol), je ne serai pas là où j’en suis, sans lui!!!!
    Et crois moi il m’en a encore fait voir de toutes les couleurs ces derniers temps!!!!!
    Mais bon une fois de plus le résultat est là!!!
    Je suis sûr qu’il sera très touché par cet hommage!!!
    Merci à toi

    Kami

    Ps: Kamikaze ça prend un z!!!!! lol

    • Salut Bruno (Kami, j’y arrive pas..),

      Non pas fayot, réaliste.
      A force de l’appeler Tonio, on en oublie que c’est un Maître.
      Il méritait qu’on le lui dise.
      Embrases le de ma part ce soir au Dojo.
      Et encore félicitation pour ton 5ème dan (ouah! une fois écrit ça claque quand même! Je suis impressionné.)

      A la prochaine,
      Bruno

      PS : J’ai remis un z, merci

      • kamikaze permalien

        Tu sais ce qu’il va te répondre si tu l’appelles maitre????
        Maitre 50, oui!!!! lol

        Mais je pense qu’il va venir réagir lui même, ici.
        En tout cas je l’y ai invité fortement!!!

        Merci pour les félicitations, c’est vrai que ça claque, 5ème Dan, surtout sur une carte de visite, et comme j’en n’ai pas, bha….. en fait j’ai juste le sentiment du travail bien fait, c’est tout!!

        Toi même tu le sais, je ne me vois pas dans ce système là, je me considère juste comme un pratiquant lambda, parmi les autres. Juste que j’ai un peu plus d’expérience que ceux avec qui je m’entraine, tout simplement!!!!

  19. Je n’y connais pas grand chose en karaté, un peu de Body-Karaté quand même, je voulais juste dire que je trouve la lettre très émouvante. Cela me rappelle une lettre que mes deux fils m’ont écrit le jour de mon départ en retraite… Bravo mon fils

    • Je vous avais dit que c’était un blog familliale, ya même mon Papa 🙂

      Salut Papa,

      Moi aussi, en écrivant cette lettre à Tonio, j’ai repensé à celle qu’on t’avait écrit pour ton départ en retraite.
      Comme quoi j’ai plusieurs Mentor…Déjà 2, un Karatéka et un Triathlète…

      Merci Papa !!! (et Maman…jalouse ;-))

  20. kamikaze permalien

    Bon il a perdu ses lunettes, du coup il a pas pu lire ton article sur mon portable!!
    Mais il m’a promis de venir le lire ce WE!!!!

  21. kamikaze permalien

    Tant que c’est pas la canne blanche et le chien!!!!! Lol bonjour Marcel ça va?????
    Au fait je suis pas d’accord quand tu dis que t’as touché qu’au body karaté, t’as fait au moins un cours de self!!!! Lol

    • Il a fait également des stages de Karaté et d’Aikido et il est quand même ceinture marron de Judo.
      Mais que veut tu c’est mon père, beaucoup trop humble pour se vanter 🙂

    • Salut Bruno euh!!!Kamikaze , oui moi ça va bien , c’est vrai j’avais oublié ton stage de self , qui me rappelait les cours de self que je faisais à Belfort conjointement au Judo.Au plaisir de te revoir Bruno .
      Article récent de Marcel : Peut-on apprendre le Karaté sur le net ?My Profile

  22. Pascal permalien

    Bruno,

    L’humilité étant la vertu principale du karatéka, l’élève a su partagé comme le maître et cette reconnaissance est bien méritée et bien partagée par nous tous. Félicitation à toi et hommage au Maître.

  23. Lou permalien

    C’est vraiment un joli texte, ça à l’air d’être une personne formidable 🙂

  24. chapuis gerard permalien

    Bonsoir Bruno,comment vas-tu ?
    Je suis retraité de la sncf depuis 2004 .
    Dans les années 95 je crois,j’ai commencé a participer aux 2 challenges sncf de karaté,et parmi les organisateurs ou arbitres il y
    avait Tonio,professeur a Dijon:il est venu aux challenges pendant quelques années.
    Je connais comme élèves,Pascal Doyen qui doit etre sur Paris depuis quelques années,Clément Gilles Leblanc qui je pense s’entrainaient avec Tonio
    J’étais conducteur a Chambéry, je ne sais pas si Tonio se rappelle de moi il cotoie beaucoup de monde.Et bien voila une surprise pour moi.
    bon week-end a toi

    Gerard

    • Bonjour Gérard,

      On a du se rencontrer car je suis aller avec ma femme aux challenges SNCF, je pense en 94, 95 et peut-être aussi 96.
      On était effectivement avec Pascal (qui est maintenant le président du club de Tonio), Gilles Leblanc (dit Le Black!)
      Ca rappelle de bon souvenirs. Merci.

      A+
      Bruno

  25. Jean lucien permalien

    C’est très bien de remercier, car on connaît la jalousie aux seins même de ceux qui nous côtoient.. Avec des pour qui il se prend, mêmes des professeurs n’admettent pas vos progrès.. Avec leurs phrases de merde.. A nôtre époque c’était plus dure… Si sur cent élèves un seul te remercie ça fait plaisir, un bon professionneur n’attend rien en retour car partager c’est déjà une récompense.. J’ai remarqué qu’on ne se fait jamais d’amis dans le monde du sport cestctous des hypocrites.. Bravo d’avoir une pensée pour ton maître..