Magazine Tonic' (Novembre 2015) Publication dans le magazine Karaté-Blog.net
fermer la fenetre

NE RESTEZ PAS LES MAINS VIDES !

Laissez moi vous remercier
pour votre visite - Recevez GRATUITEMENT

  • Le livre REPERE “Comment se défendre face à une agression”.
  • Mes vidéos sur les étirements.
  • Mon livre sur les Echauffements.
  • Et plein d’autres surprises !
Ebooks et Vidéos à télécharger gratuitement
Prénom :
Email :

Magazine Tonic’ (Novembre 2015) Publication dans le magazine

par Bruno Bandelier

Photo Tonic 3Magazine Tonic’ (2015) Publication dans le magazine

En septembre, j’ai été contacté par Georgia Diaz, journaliste au Magazine Tonic’, bien dans mon corps, bien dans ma têtepour la création d’un dossier sur les sport de combat. Elle voulait m’entendre, en tant qu’expert pour parler du karaté. J’étais très flatté et j’ai essayer de répondre de mon mieux à ses interrogations. Ce magazine étant surtout destinée aux femmes, j’ai fait tout mon possible pour défendre notre discipline auprès de la gente féminine en insistant sur le caractère non violent du Karaté…Ce weekend en partant en voyage je suis tombé sur le magazine Tonic’ dans un kiosque à journaux en gare de Dijon. Ca m’a fait tout drôle de me voir dans un magazine et je dois dire que je suis plutôt satisfait du résultat de l’article que le Magazine Tonic’ a publié sur le Karaté.

Voici l’article:

Le karaté,

Gymnastique du corps et de l’esprit

Jugé violent, le karaté est une technique de combat qui n’utilise que les armes naturelles du corps humain, dans le respect de soi et de l’adversaire. Amélioration du tonus musculaire, de la santé cardio-vasculaire, mais aussi développement de la mémoire et de la concentration : ses bénéfices sont nombreux. Et les femmes, plus que bienvenues au dojo. « Le karaté que l’on voit à la télévision est toujours un karaté d’affrontement, ce n’est qu’une réalité de ce sport. Mais 90% voire plus de l’entrainement se fait en solo. »

Il ne faut pas plus de deux Photo Tonicminutes à Bruno Bandelier, professeur de karaté et pratiquant depuis 1993, pour partir en guerre contre les idées reçues quand on l’interroge sur sa discipline. Une discipline trop souvent perçue comme violente et réservée aux hommes… L’ancien ministre des Sports, Chantal Jouanno, a beau avoir fait couler beaucoup d’encre sur le karaté kata, ou karaté de posture, déclinaison plus artistique que physique de la discipline, les clichés ont la dent dure ! Mais Bruno Bandelier l’affirme, le karaté est « tout à fait adapté aux femmes ». « C’est un art de défense plus qu’on sport de combat, et c’est une formidable gymnastique du corps et de l’esprit. » Ses arguments ? Pêle-mêle : l’amélioration de la santé cardio-vasculaire et du tonus musculaire, de la souplesse et de la coordination mais aussi le développement de la mémoire et de la concentration, et le renforcement de la confiance en soi. « C’est très intense (jusqu’à 600 kcal dépensées par heure de pratique, ndlr), comme le squash d’ailleurs. On travaille au poids du corps et on se muscle en profondeur. Et sur 45 secondes de kata (enchainement de mouvements codifiés, ndlr), avec engagement, à donner chaque coup comme s’il s’agissait du dernier, on se vide. Le cardio monte très vite!»

Un perpétuel apprentissage

Bruno-Bandelier-Expert-Karate« Le kata est aussi un combat contre soi-même, poursuit Bruno Bandelier, et le karatéka un perfectionniste » qui doit mémoriser et améliorer sans cesse ses techniques. A force de répétitions. « Plus on avance dans la pratique, plus l’effort spirituel est important. » Résultat : on se vide la tête et, quand on crie, on
expulse les énergies.

Ses ultimes recommandations ? « Ne pas avoir peur d’aller dans un club, oser y aller et ne pas avoir peur du ridicule. Au début, on est vite perdu, il y a beaucoup à apprendre mais il ne faut pas avoir peur de l’échec, et monter les marches une par une.» A méditer dans, et hors, dojo !

Je remercie le Magazine Tonic’, pour cette parution et pour avoir mis à l’honneur le Karaté !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Dites le dans dans un commentaire ci-dessous !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Guide offert !
"Comment réussir vos passages de grade"


 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

chantal jouanno karaté dan
[Total : 23    Moyenne : 4.6/5]

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS

*

Tags:
Separate individual tags by commas
  1. Rachid Touhami permalien

    Un article tres juste.
    le karate c est le corps l esprit et la technique. C est shin gi tai.

  2. Aux USA ont dit ceci qui est tres vrai( Good for You) .

  3. Michel permalien

    bien commenté l article,tu vas à l’essentiel les grandes lignes félicitation.
    Passe de bonnes fêtes et l’année prochaine.

    Amicalement Michel

  4. marcel permalien

    Marcel
    Bravo Bruno, et tu le mérites !
    Merci pour le karaté qui m’aide perso tout simplement à vivre !
    Et puis, le karaté, c’est le Japon, certes, mais aussi, chronologiquement avant, la Chine ( son Energétique, son Yi Jing, son QI Gong, son TaI QI, son kung Fu, etc …), l’Inde, etc … .
    Il y a heureusement de belles choses à découvrir ! Mais il faudrait au moins une deuxième vie !
    Tout est lié ! Tout a un sens ! “Vide de sens” : c’est une expression érronée
    dont je fais tous les jours l’apprentissage … : il n’y a rien de plus plein que le vide !
    Encore merci Bruno.

  5. YAHIA BRAHIM permalien

    Bonjour Mr Bruno Bandelier
    Je pense que tu as tout dit dans cet article sauf que pour le karaté le plus important c’est qu’il est un sport pour les gens qui sont sages ou qui veulent être sages alors que tous les autres ils doivent apprendre avant tout à être sages. Le karaté aide beaucoup dans ce sens et contribue au changement de la mentalité des personnes qui pratiquent cette merveilleuse discipline, le maitre a bien sur un grand rôle à jouer dans l’acquisition de ces enseignements de sagesse à l’instar du volet éducation physique.
    Ce sport en réalité est plus adapté à la gente féminine dans le sens qu’il leur permet de mieux se défendre contre les agissements des garçons ou des hommes qui n’ont rien de la sagesse.
    Bon courage Mr Bruno.
    Cordialement
    YB MRAIN

  6. Marc Cherel permalien

    Très juste description…

  7. Nicole permalien

    Bravo Bruno ! Tu es un modèle pour tousles karatékas ! Continues ton beau travail !