Morote Uchi Uke, les deux bras ne font qu'un, Cours de Karaté en Ligne
fermer la fenetre

NE RESTEZ PAS LES MAINS VIDES !

Laissez moi vous remercier
pour votre visite - Recevez GRATUITEMENT

  • Le livre REPERE “Comment se défendre face à une agression”.
  • Mes vidéos sur les étirements.
  • Mon livre sur les Echauffements.
  • Et plein d’autres surprises !
Ebooks et Vidéos à télécharger gratuitement
Prénom :
Email :

Morote Uchi Uke : Les deux bras ne font qu’un

par Bruno Bandelier

Morote Uchi UkeMorote Uchi Uke ou Morote Uke, est un blocage Uchi Uke avec renforcement du bras opposé.

Si c’est souvent ainsi que Morote Uchi Uke est décrit, je pense que cette technique de défense à deux bras est beaucoup plus subtil et complexe que cette description ne le laisse croire.

Nous allons voir comment le fait d’ajouter un bras augmente le travail de la pression interne et pourquoi les deux bras ne doivent faire qu’un.

Morote UChi Uke est bien plus qu’un Uchi Uke avec renforcement de l’autre bras, c’est un Uchi Uke à deux bras où les deux bras vont ensemble dans la technique.

Si nous faisons une petite traduction du Japonnais Morote Uchi Uke (諸手内受け), nous apprenons que :

morote (諸手) signifie “à deux mains”
uke (受 ou 受け) signifie “réception” (voir l’explication ici)
uchi (内) signifie “intérieur ou à l’intérieur”

Donc Morote Uchi Uke peut-être traduit par :

réception d’une attaque de l’intérieur vers l’extérieur à deux mains.

Ce que je cherche à montrer par cette traduction, c’est que ce n’est pas vraiment un Uchi Uke avec un renfort, un peu comme une vulgaire béquille, mais bien une technique qui se fait avec les 2 mains, comme si les deux bras ne faisaient qu’un.

C’est dans cette esprit que Morote Uchi Uke doit être réalisé : les deux bras ne deviennent qu’un seul et même bras.

Je vais maintenant essayer de vous faire une étude biomécanique de  Morote Uchi Uke afin que vous compreniez bien où je veux en venir.

Décomposition de Morote Uchi Uke :

Nous avions abordé dans l’article sur Uchi Uke, la compression du ventre lors de la phase préparatoire. Nous allons largement revenir dessus ici car la pression interne est encore plus forte avec l’utilisation des deux bras.


Phase préparatoire :

Morote Uchi Uke Pression interneLe bras qui fait le mouvement d’Uchi Uke vient à la ceinture opposée presser sur l’autre bras. Cette pression est généré depuis le ventre (Hara) par contraction du muscle transverse et du plancher pelvien. A partir de ce moment les deux bras ne se quittent plus, ils sont solidaires.

L’énergie interne qui se produit lors de la pression va ensuite être libérée telle une explosion dans les bras avec une rotation inverse des hanches.

“Pour être honnête avec vous j’avais tendance très souvent à faire Moroté Uchi Uke en tournant les hanches dans le sens de la technique. En fait ce n’est pas bon, ou plutôt il s’agit de la forme Ura qui est foncièrement différente. Donc contrairement à ce que je vous dis dans la vidéo d’Heian Nidan, dans Morote Uchi Uke les hanches tournent bien en sens inverse des bras, comme dans Uchi Uke.”


Phase de blocage :

Pour améliorer la compréhension de mon explication je vais décrire le travail de chaque bras séparément, mais vous devrez garder à l’esprit qu’ils travaillent ensemble.


Bras N°1 :

Nous commencerons par celui qui fait Uchi Uke proprement dit. Comme nous l’avions déjà vu, au moment de la libération de l’énergie interne, le ventre va générer une vive rotation inverse des hanches et une contraction des muscles du dos avec les omoplates qui se rapprochent.

La rotation et la contraction entraînent le bras vers l’avant un peu comme si l’on dégainait un sabre. Le bras va donc vers l’avant et l’avant-bras va pivoter autour du coude décrivant ainsi un mouvement légèrement circulaire. Au moment du Kime final, le poignet pivote dans un mouvement sec (en coup de fouet) pour terminer paume vers vous.

Le corps est en position Hanmi (de 3/4 de profil) et le bras reste assez proche du corps et plié (environ 90° : si vous n’avez pas de rapporteur ou d’équerre, ne vous embêtez pas avec ça :-))

Bref le bras fait ni plus ni moins que Uchi Uke, donc jusqu’ici rien de bien nouveau !!!


Attardons nous alors sur l’autre bras :

Nous avons vu que le premier bras allait vers l’avant. Donc, pour renforcer ce mouvement, le deuxième bras doit aller dans le même sens.

Comme l’on termine presque de profil, votre bras doit rester collé au corps et venir dans un mouvement proche d’un Ura Tzuki s’appuyer sur l’autre avant-bras (sur le côté au niveau du coude).


Les deux bras travaillent à l’unissons dans le sens de la technique

Morote Uchi Uke _ les deux bras ensemble

Vous ne devez pas avoir un bras qui fait Uchi Uke et l’autre qui vient appuyer transversalement. Non, vos deux bras vont ensemble vers l’adversaire.

Dès la phase préparatoire où ils rentrent en contact et jusqu’au Kimé, ils ne font plus qu’un et restent en contact permanent.


Utilisation de l’énergie interne :

Contrairement au Uchi Uke classique où l’on tire le bras en Ikité en étirant les pectoraux, ici pour que le bras vienne en renfort devant, il va y avoir contraction des muscles pectoraux et des obliques (abdominaux).

Cette contraction des muscles antérieurs, en se conjuguant avec la contraction des muscles du dos, va renforcer la pression interne qui va se propager dans les bras.

Le renfort ne se fait donc pas uniquement par l’extérieur, mais également par l’intérieur du corps (Ce n’est pas facile à décrire par écrit, je vous expliquerai à nouveau dans la vidéo et essaierai de vous faire ressentir cette pression.)

Un peu de fiction :

Je vais m’égarer un peu pour entrer dans le monde de la fiction, mais les jeunes lecteurs devraient mieux comprendre.
Vous connaissez sans doute le manga Dragon Ball Z, et sa célèbre technique Kaméhaméha (pour les plus anciens qui auraient décroché, vous pouvez faire une pause et revenir tout à l’heure 😉).

En voici une description de Wikipédia :

KaméhaméhaCette technique consiste à concentrer toute l’énergie potentielle de son corps, ce qui forme une boule d’énergie entre les mains, et à la propulser en une fois avec force vers l’adversaire. 

Et bien pour Morote Uchi Uke, c’est pareil (ou presque!), de la pression des bras l’un contre l’autre se forme une énergie qui vient de tout le corps et qui va se propager dans la technique.

Bon je reviens sur terre et referme la parenthèse (les doyens peuvent revenir 😉)

J’espère ne pas vous avoir trop embrouillé avec mes explications.

Ce qu’il faut retenir, c’est que Morote Uchi Uke est bien plus qu’un Uchi Uke, car grâce à la force conjuguée de l’autre bras, on va utiliser une part plus importante de l’énergie interne pour renforcer la technique.

Bon trêve de théorie, nous allons maintenant passer à l’entrainement. Je vous retrouve après votre échauffement, pour la vidéo de Morote Uchi Uke.


>>> Télécharger la vidéo

Voilà, j’espère que ce travail sur Morote Uchi Uke vous a permis de ressentir l’énergie qui est en vous. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez simplement donnez votre avis, n’hésitez pas à laissez un commentaire ci-dessous.

A bientôt,
Bruno 🙂

PS : Je remercie vivement Johnny Gence Sensei pour ses conseils avisés et son aide précieuse  dans la compréhension de Morote Uchi Uke.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Guide offert !
"Comment réussir vos passages de grade"


 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

morote uke, morote uchi uke, morote teisho uke, Morote uchi
[Total : 5    Moyenne : 4.7/5]
Déjà 18 commentaires laissez le votre ci-dessous !!! →

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS

*

Tags:
Separate individual tags by commas
  1. Salut
    On sens que la sensation est encore jeune, mais le discours est compris.
    Cependant, la position des bras lors de la pression doit etre faite bras tendu vers le sol et non en kamae. On vrille alors les 2 bras en contact vers l’avant et le haut.
    Bonne continuation

  2. Un “blocage renforcé” vient d’une tentative d’explication de ce mouvement

    “C’est une tentative d’explication d’une position en fin de mouvement (et une exagération due notamment au manque de niveau supérieur (ésotérique) des enseignants de la J.K.A. qui l’ont ensuite diffusé.

    Cela correspond soit à une déviation d’attaque gedan et à une attaque en ura ken, soit inverse en une déviation d’attaque shudan et une attaque shudan (foie ou rate) ou correspondant à certains points. ”

    Dans l’originel RyuKyu Kempo , il s’agit effectivement d’une technique trés importante qui peut soit combiner attaque et défense ou deux techniques offensives. Ce genre de mouvement ” simultané” est trés difficile a parer , et il est généralement décisif . Il est antérieurement issu aux styles du sud de la chine ; Le travail énergétique est une aspect effectivement essentiel comme tout mouvement simultané “double paume” , “double poing” ” double sabre de la main”

    • Bon Yoann,
      Effectivement Morote Uchi Uke peut être vu comme une combinaison de deux techniques.
      On pourrait aussi parler stratégie dans le sens où le fait d’avoir le deuxième bras vers l’avant, permet de se protéger et également d’enchainer plus facilement qu’avec le bras en Ikité.
      A+
      Bruno

    • Yoan, peux-tu approfondir ta pensée par rapport à la JKA ?

    • Fabrice Morel permalien

      Bonjour Yoann,

      Je trouve très intéressant ce que tu avances. Car je me suis posé des questions similaires concernant Morote Uchi Uke. Cette technique ne me semble pas cohérente. Je ne vois pas l’intérêt de renforcer un blocage, je pense qu’il serait plus simple de procéder autrement. De plus il faudrait pouvoir disposer d’une main libre pour effectuer une contre-attaque.
      Ce que j’ai remarqué en analysant la forme des Kata modernes avec celle des Kata anciens par la méthode comparative, c’est qu’on a transformé les Kata par des incompréhensions de certaines techniques. Par exemple des techniques comme Morote Uchi Uke pourraient être constituées de deux techniques et non pas d’une.
      Récemment je procédais à une réflexion et une comparaison entre les techniques du Karaté et celles de la Savate ancienne. Je trouvais incroyablement beaucoup de techniques similaires. C’est à croire qu’il y a un lien entre les deux discipline. Et justement en observant la garde en savate j’avais perçu une similitude avec Morote Uchi Uke. Je me demande par conséquent si Morote Uchi Uke ne serait pas une garde. Il y a des gardes de ce genre aussi dans les arts martiaux chinois. Si j’ai raison alors l’un des poings ne touche pas le coude mais va en direction du coude. C’est surement le fait de le voir comme un blocage renforcer qui a fait mettre l’un des poings au coude.

  3. J’adore le coup de dragon ball, et j’avoue que je l’utilise aussi aupres des enfant lol.
    Fais moi penser à approfondir cette technique lors de notre prochaine rencontre.

  4. si ça reste au second degré , c’est un trés bel éducatif et c’est trés ludique pour les enfants le dragon ball . Le problême c’est quand les plus grands , utilise ce genre de chose pour mettre ko des gens sans les toucher !! La on rentre plus dans le paranormal que dans l’éducatif lol

    • Yoann, bien sûr que c’est du second degré et que c’est pour les plus jeunes. C’était une image, une autre façon d’expliquer des sensations.

  5. claptons57 permalien

    Merci pour ce cour très lucratif pour moi

    • Bonjour Claptons57,
      Content de voir que tu as pu t’inscrire, bienvenue.
      Tu peux te présenter : ici, si tu le veux.
      “lucratif” = Qui rapporte de l’argent. T’as gagné combien?
      Je plaisante, je pense que tu as voulu dire “instructif”.
      Amicalement,
      Bruno

  6. thierry99 permalien

    Un très bon cours, très clair, pédagogique et progressif. Merci à vous

  7. Marc permalien

    Bonsoir Bruno,

    Est-ce un Morote Uchi Uke après le Kamae au début du bassaï daï ?
    Sur le kata bassaï daï, il semble que cela soit la même technique juste après le Kamae avec jambe fléchie, mais la main est
    ouverte posée sur l’avant bras en dessous du poigné.
    Sinon dans les 4 derniers heian les 2 poings sont bien fermés!

    Marc & Benji

    • Bonjour Marc & Benji,

      Oui c’est bien Morote Uchi Uke avec le renfort main ouverte dans le premier mouvement de Bassai Dai, mais la technique reste la même, les deux bras ne font qu’un et il y a renforcement de la pression interne.

      A+
      Bruno

  8. Yann permalien

    Bonjour ,
    j’ai une petite question :

    Quel est l’intérêt d’avoir le poing fermé au niveau du coude ?

    Je suppose que c’est pour protéger les doigts et le poignet mais on gagne beaucoup en stabilité et de fil en aiguille en force si l’on utilise la paume de la main. De plus, la répartition de la pression via la paume épargne mieux le coude.

  9. boulouha bouaza permalien

    bonsoir Bruno, vidéo super explication clair est net comme oon ne change pas les habitude 😉 , ce que je trouve assez bizzard c’est que je sens d’avantage le mouvement de hanche pendant les exercice de déplacement et non en restant immobile a bientôt

    a +
    amicalement