Uchi uke : blocage de l'intérieur vers l'extérieur - Cours de Karaté
fermer la fenetre

NE RESTEZ PAS LES MAINS VIDES !

Laissez moi vous remercier
pour votre visite - Recevez GRATUITEMENT

  • Le livre REPERE “Comment se défendre face à une agression”.
  • Mes vidéos sur les étirements.
  • Mon livre sur les Echauffements.
  • Et plein d’autres surprises !
Ebooks et Vidéos à télécharger gratuitement
Prénom :
Email :

Uchi uke : blocage de l’intérieur vers l’extérieur

par Bruno Bandelier

Uchi Uke : Blocage de l'intérieur vers l'extérieurUchi uke : blocage de l’intérieur vers l’extérieur :

Uchi Uke est un blocage avec l’avant-bras qui permet de dévier une attaque de l’intérieur vers l’extérieur, en générale au niveau Chudan.

Nous avons étudié précédemment un blocage permettant de dévier une attaque au niveau de la ceinture (Gedan-Baraï) et un blocage permettant de se défendre contre une attaque au niveau de la tête (Jodan Age Uke). Nous allons maintenant étudier, Uchi uke qui  est un blocage qu’on utilise principalement au niveau moyen (Chudan) et qui permet de dévier une attaque frontale de l’intérieur vers l’extérieur. On va bloquer avec l’intérieur de l’avant bras par un mouvement circulaire dirigé vers l’avant et l’extérieur et par une rotation finale de l’avant bras.
Suivant si on dévie l’attaque sur l’extérieur ou l’intérieur de l’adversaire, Uchi Uke va permettre soit de sortir de l’attaque et ensuite de contre attaquer sur le côté de l’adversaire, soit d’ouvrir la garde de l’adversaire pour contre attaquer de face.

Décomposition du blocage Uchi Uke :

Phase préparatoire dans Uchi Uke :

Comme pour Gedan-Baraï, vous allez croiser les bras devant vous, l’un des bras est tendu (paume tournée vers le sol), mais l’autre n’est plus cette fois amené au dessus de l’épaule, mais en dessous de l’épaule du premier bras (paume tournée également vers le sol).

Faites attention de ne pas lever les épaules pour ne pas les déconnecter du corps.

Phase de blocage dans Uchi uke:

Maintenant nous allons faire un mouvement contraire avec les bras. Le bras tendu va venir à la ceinture (Ikité) pendant que le bras armé en dessous va faire Uchi Uke proprement dit : le coude avance en premier vers l’avant, le bras restant plié. Ensuite le bras pivote autour du coude pour balayer toute la partie Chudan. On termine par une rotation (en coup de fouet) de l’avant bras.

La rotation du bras autour du coude se fait en fait par une rotation de l’humérus dans l’articulation de l’épaule qui se verrouille fortement vers le bas (contraction sous les aisselles!).

Comme pour Gedan-Baraï, avec Uchi Uke, toute la technique part du centre du corps (le Hara), les bras n’étant que les “outils” de la technique :
Lors de la phase préparatoire d’Uchi Uke, on va comprimer le ventre (vous comprendrez mieux sur la vidéo ;-)) pour ensuite laisser l’énergie du Hara exploser avec une rotation inverse des hanches et une contraction des muscles du dos (rapprochement des omoplates!).

Cette rotation et cette contraction vont entraîner les bras qu’il  suffit ensuite de guider correctement pour exécuter la technique proprement dite.Uchi Uke : Tranchant interne  de l'avant-bras

On termine en position Hanmi bien prononcé, on est quasiment de profil.

Le blocage final, lors du Kimé, se fait par une rotation vive du poignet et une contraction de l’avant bras. Le point d’impact se situe donc sur le tranchant interne de l’avant bras.

Voilà, je pense qu’il est temps maintenant de passer à la pratique.
Nous verrons sur la vidéo que parfois les hanches donnent l’impression de tourner dans le sens du bras, mais qu’en réalité elles font bien une rotation (vibratoire) inverse…Mais c’est trop compliqué à expliquer, je préfère vous le montrer 😉

(Comme à chaque fois, je vous conseille de vous échauffer grâce aux conseils que je vous donne dans l’ABC des échauffements , mon livre à télécharger gratuitement 😉 )


>>> Télécharger la vidéo

Vous voici tout en sueur maintenant ;-), il n’y a plus qu’à passer à la douche et à mettre le kimono à le machine.

Mais avant, je vous remercie de me donner votre avis ci-dessous.

à bientôt
Bruno

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Guide offert !
"Comment réussir vos passages de grade"


 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

uchi uke, blocage karate videos, le blocage moyen par lintérieur, uchi barai
[Total : 8    Moyenne : 4.6/5]

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS

*

Tags:
Separate individual tags by commas
  1. Markoki92 permalien

    Bonjour Bruno,

    “Uchi Uke” n’est pas un mouvement très facile countrairement à ce que l’on pourrait croire : Pronation, supination, rotation des hanches, retour en “Hikité” travailler avec le “Hara”, et une bonne ouverture bras avant bras.

    Merci pour tes explications.

    Bonne continuation, amitiés.

    @+ Marc.

  2. Salut
    On peut même armé plus bas, comme si l’on voulais dégainer un sabre, tu fait une sorte de gédan barai horizontal pour ensuite faire la rotation du poignet à la fin et le coude descend.
    a+

  3. jean luc permalien

    Dégainer un sabre très bien ,car nous n’oublions souvent que nous sommes des samouraïs sans sabre ,nos mains ou avant- bras sont tranchants , un entraînement pour ceinture noire , à la fin de la 1 ere rotation faire une 2eme rotation de suite vers l’intérieur ,comme si ,je voulais tenir de suite l’avant bras de mon adversaire; une sorte de kikiwake d’une main ou pousser l’adversaire d’une main ,dos du poignet en haut ,bref ! ! …..sinon ,c’est l’ikité (final )qui fait le deuxieme temps du uchi uke …une 2eme phase ikité pour ouvrir les pectoraux en hanni avec inspiration, l’idée sen no sen en kimé pour dévier le bras .

  4. Zeggari permalien

    Pour cette explication , je la trouve interessante , seulement la partie basse du corps en bas de la ceinture et les muscles interieurs des cuisses comment fonctionnent? , et aussi est ceque c possible de ramener mon poingt a la hanche avant d executer le uchi uke . Merci Bruno et a +

  5. Yves piscione permalien

    Superbes explications, Bruno, comme d’habitude