French FR English EN

4 mentalités puissantes du karaté traditionnel

0

« Tout commence dans l’esprit. »

Etes-vous d’accord avec cette affirmation ?

J’ai récemment lu cet article de Karate By Jesse sur 4 mentalités puissantes du Karaté traditionnel. Cela m’a donc inspiré à écrire cet article sur l’Art du Karaté qui implique de nombreux états d’esprit : Shoshin, Mushin, Fudoshin et Zanshin.

Si votre esprit est dérangé, vous ne pouvez même pas sortir du lit le matin. Le karaté ne fait pas exception.

#1 Shoshin (Esprit du débutant)

« Shoshin » est l’expression japonaise pour “esprit du débutant”. C’est une attitude d’ouverture d’esprit montrant la détermination à apprendre ; sans idées préconçues, sans jugement ni préjugés.

Shoshin est essentiel pour le Karaté, parce que votre esprit est comme un parachute – il ne fonctionne pas s’il est fermé.

Le plus difficile est de maintenir Shoshin au fur et à mesure que vous progressez en grades. Certaines personnes pensent qu’elles “savent tout” lorsqu’elles atteignent la ceinture noire. Ces personnes ne savent probablement pas que la première ceinture noire est appelée “shodan” littéralement en japonais : “premier niveau”.

4 mentalités puissantes du karaté traditionnel

La ceinture noire n’est pas la fin. C’est le début. Gardez cet état d’esprit.

“Dans l’esprit du débutant, il y a beaucoup de possibilités. Dans l’esprit de l’expert, il y en a peu.” – Shunryu Suzuki (1904-1971).

 

 

#2 Mushin (Sans Esprit)

Ensuite, nous avons Mushin. En japonais, Mushin signifie « pas d’esprit ».

Ça ressemble à un paradoxe, non ? Comment peut-on avoir un esprit sans esprit ? Eh bien, même le néant est quelque chose. Mushin fait référence à cette vacuité d’esprit que vous pouvez ressentir lorsque vous êtes totalement concentré sur une activité.

En bref, vous entrez dans une zone de présence totale où votre cerveau n’est occupé par rien d’autre que la tâche à accomplir. C’est ce que les athlètes et les scientifiques du sport appellent l’état de “zone” ou de “flow”.

La partie difficile est de trouver le Mushin. Certaines personnes peuvent y accéder facilement par elles-mêmes, mais d’autres ont besoin d’un stimulus spécifique (stress optimal) pour atteindre le Mushin.

4 mentalités puissantes du karaté traditionnel

L’un des meilleurs moyens d’atteindre Mushin est la méditation.

Ne pensez à rien…

…sans penser à rien.

“Videz votre esprit. Soyez informe, sans forme, comme l’eau.” – Bruce Lee (1940-1973)

 

#3 Fudoshin (l’Esprit immobile)

Si je vois un gâteau aux carottes, je le mange. Rien ne m’en empêchera.

Cette détermination inébranlable s’appelle Fudoshin. En japonais, cela signifie « esprit immobile ».

En clair, Fudoshin signifie qu’aucune influence extérieure n’affecte votre esprit. C’est comme être dans une forteresse que rien ne peut pénétrer, ou se tenir dans l’œil d’un ouragan.

Le Fudoshin est particulièrement important lorsque les enjeux sont élevés, par exemple en cas de combat, de compétition ou de passage de grade. Vous ne pouvez laisser aucune place au doute ou à l’hésitation pour vous glisser dans votre esprit, car cela peut provoquer une spirale négative qui vous fait perdre le contrôle.

Si vous vous fixez un objectif, ne laissez rien secouer la conviction d’y parvenir.

Soyez ferme.

“L’humanité est divisée en trois classes : ceux qui se déplacent, ceux qui sont déplaçables et ceux qui sont immobiles”. – Benjamin Franklin (1706-1790)

4 mentalités puissantes du karaté traditionnel

 

#4 Zanshin (L’esprit restant)

Enfin, le classique : le « Zanshin ».

Zanshin signifie “esprit restant” en japonais. Il s’agit en fait d’un critère de jugement lorsque vous participez à une compétition de groupe.

Après avoir marqué un coup de poing ou de pied, vous devez garder votre attention sur l’adversaire – même si vous avez déjà marqué. Si vous sautez comme un chiot pour fêter le point, cela ne comptera pas.

Pourquoi ? Parce que “ce n’est pas fini jusqu’à ce que ce soit fini”.

Zanshin signifie que vous devez rester concentré pour vous assurer que toutes les menaces potentielles sont neutralisées. C’est particulièrement important en cas de légitime défense. Une conscience détendue.

“Restez prêt, pour ne pas avoir à vous préparer”. – Conor McGregor

 

Voilà.

Ces 4 états d’esprit vous aideront à réussir votre prochaine compétition de karaté ou votre prochain classement.

Je ne pourrai conclure sans remercier Jesse Enkamp d’avoir accepté que nous nous inspirions de son article.

Avant de partir, n’hésitez pas à partager quel est votre état d’esprit préférée en laissant un commentaire ci-dessous.

A très bientôt,

Bruno

Facebook Comments
Guide offert !
"Comment réussir vos passages de grade"
 


Laisser un commentaire

Sed et, pulvinar Phasellus nunc luctus massa id risus. sem, tempus
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer