French FR English EN

Ura Mawashi Geri : Le coup de pied Circulaire Inversé

1

Ura Mawashi Geri : Le coup de pied Circulaire Inversé

Ura Mawashi Geri, n’est pas ma tasse de thé, comme on dit 🙂 En tant que karatéka, nous avons tous une technique ou des techniques pour lesquelles nous sommes plus habiles et d’autres pour lesquelles nous avons des lacunes. Personnellement, j’éprouve pas mal de difficultés avec l’Ura Mawashi Geri, ou le coup de pied circulaire inversé. C’est un coup de pied très technique qui allie souplesse, musculature et équilibre.

Comme je vous le répète souvent, le karaté est un travail de longue haleine qui demande beaucoup de patience et de répétitions pour réussir correctement une technique. Avec Ura Mawashi Geri, comme j’ai du mal à le faire correctement, je suis bloqué en tant que professeur pour vous proposer des exercices. Et c’est pour cette raison, que j’ai fait appel à Bruno S. 6ème dan (Il préfère ne pas mettre son nom sur internet, mais en Bourgogne tout le monde le connait :-D). Il a fait le déplacement dans notre dojo studio, pour vous concocter un cours de Karate sur Ura Mawashi Geri avec des exercices que vous pourrez faire chez vous ou au dojo pour progresser.

Comme je ne maîtrise pas trop, ce n’est pas facile pour moi de vous décrire Ura-Mawashi Geri en détails mais je vais quand même faire de mon mieux pour vous faire, comme à mon habitude, une analyse bio-mécanique d’Ura Mawashi Geri.

Analyse détaillée et biomécanique d’Ura Mawashi Geri

Beaucoup de Karateka s’accordent à dire qu’Ura Mawashi Geri est une technique de pied très complexe et qui demande des qualités en termes de musculature et de souplesse assez importante. En effet, un Ura-Mawashi geri est avant tout fait pour frapper au niveau Jodan avec le talon. On peut également frapper au niveau Chudan ou Gedan, mais c’est moins commun. D’ailleurs Bruno dans la vidéo vous dira qu’un Ura Mawashi Geri ne se fait que Jodan. Personnellement je ne suis pas d’accord avec lui, mais nous en reparlerons plus tard… Pour le moment on va partir du principe que l’on veut faire un Ura Mawashi Geri Jodan.

Vous l’avez compris, Ura Mawashi Geri est l’inverse d’un Mawashi geri. L’idée est toujours de faire le tour de la garde de l’adversaire mais en passant de l’autre côté. Si je frappe du pied droit par exemple, avec Mawashi Geri je vais faire avec mon pied un arc de cercle par la droite pour frapper avec le dessus du pied ou le Koshi.

Avec Ura mawashi Geri, votre pied va faire un arc de cercle mais en passant par la gauche et on va frapper avec le talon ou la plante du pied de l’autre côté de la tête de l’adversaire.

Comme pour tous les coups de pied en karate, nous allons avoir 3 phases : l’armer, la technique proprement dite, et le retour du pied. Nous allons essayer de détailler ces 3 phases afin que vous compreniez bien la mécanique de la technique.

L’armer :

Comme on doit passer à gauche pour frapper avec le pied droit, il va d’abord falloir se mettre de côté afin que votre pied droit passe l’axe central de votre adversaire. Pour armer votre Ura Mawashi Geri, vous vous mettez donc de profil par rapport à lui et vous monter le genou comme si vous vouliez faire un Yoko Geri. Pliez bien, pour regrouper pied, genou et hanche. Vous devez être comme un ressort que l’on compresse, prêt à bondir.

Attention, comme je l’explique dans cette vidéo, vous devez surtout, lever le pied.  Le genou se lève automatiquement mais faite attention de ne pas le monter trop haut en basculant le bassin en arrière (rétroversion). Au moment de l’armer, votre bassin doit rester à plat et détendu pour pouvoir être libre et prêt à travailler dans la phase suivante.

La technique proprement dite :

C’est là que les choses se compliquent et qu’il faut à la fois être musclé, souple et garder l’équilibre. On pourrait décomposer cette phase en 2 parties qui vont s’enchainer mais qui ne mobilisent pas les mêmes groupes musculaires : Premièrement, le placement du bassin et le lancement de la jambe, et deuxièmement la frappe proprement dîtes

Pour commencer votre Ura Mawashi Geri proprement dit, vous allez donc ouvrir vos hanches en pivotant sur votre pied d’appuis, tout en dépliant votre jambe. C’est ce mélange qui va emmener la bonne trajectoire du pied et permettre de garder l’équilibre. Donc tout en ouvrant le pied d’appuis, vous ouvrez le plus possible les hanches et vous décrivez avec votre pied droit un arc de cercle en contournant la garde de votre adversaire.

À la fin, quand votre jambe est quasiment dépliée, vous terminez l’arc de cercle par une contraction des fessiers et des ishio-jambiers pour frapper avec le talon ou la plante du pied sur le côté de votre adversaire.

Le retour du pied

Comme dans tous les coups de pied, et Bruno vous le redira dans la vidéo, le retour du pied est aussi important que la frappe elle même. Et Ura Mawashi Geri ne fait pas exception. En effet au moment où vous donnez votre coup de pied, vous êtes en perte d’équilibre et dans une position vulnérable (sur un pied, jambe tendue,…). Vous devez limiter le temps dans cette position au stricte minimum.

Vous devez toujours rester maître de vos décisions pour la suite du combat. Il n’est donc pas questions de « balancer » votre coup de pieds puis de terminer tant bien que mal. Non, vous devez penser à la suite et ramener au plus vite votre pied pour reprendre un posture plus stable, pour éventuellement enchainer.

Pour ramener le pied, vous devez à peu prêt repasser par où vous êtes passé à l’aller. Vous refaites donc un arc de cercle mais dans l’autre sens en tirant votre jambe vers vous. Puis vous regroupez au plus vite vos hanches et vous refermez votre pied d’appuis pour revenir face à votre adversaire.

Pendant les 3 phases de votre technique, votre corps tout entier doit participer à l’action. Votre buste doit rester connecter sur vos hanches par un bon travail des obliques. Votre jambe d’appuis doit restée forte et stable. Votre regard est fixé sur votre adversaire et vos bras sont toujours prêts à intervenir en cas de contre.

Exercices pour améliorer vos Ura Mawashi Geri

Dans la vidéo, Bruno va nous donner des exercices éducatifs à faire qui vont vous permettre de décomposer lentement votre Ura Mawashi Geri et ainsi au fil du temps vous améliorer. Je ne vais pas détailler chaque exercice car la vidéo se suffit à elle même avec les explications de Bruno mais je vais quand même vous parler d’un exercice que vous pouvez travailler seul, à la maison.

Vous aurez besoin d’un point d’appui qui peut être une chaise, une barre de danseur ou le rebord d’une fenêtre, ce que vous trouverez à disposition pour vous maintenir en équilibre. Attention, quand je dis un point d’appuis, ça ne veut pas dire qu’il faut mettre tout votre poids dessus, c’est juste à un point fixe qui vous permet de garder votre équilibre et rester concentré sur votre coup de pied.

Une fois votre point d’appui installé. Vous allez doucement décomposer votre coup de pied comme nous venons de le voir :

Nous passons donc à l’étape d’armer le coup de pied. Pour armer votre Ura Mawashi Geri, votre pied d’appui est bien ancré au sol, et vous maintenez un bras sur la barre pour rester stable. Vous levez votre pied et donc votre genou comme pour un Yoko geri. Pliez bien et montez votre genou le plus haut possible vers la poitrine (Attention toutefois de ne pas basculer le bassin en rétroversion exagéré en rentrant les fesses sous le corps).

Bien armer donnera de l’efficacité à votre Ura Mawashi Geri. Donc exercez-vous bien. Graduellement…..

L’étape suivante consiste à ouvrir votre pied d’appui, puis, dans l’enchaînement, à ouvrir votre hanche et à lancer votre Ura Mawashi Geri. Envoyez votre pied de façon à former un arc de cercle (et non un « arcle de cercle » ! mais là il faut regarder la vidéo pour comprendre :-D) qui contournerait la garde de votre adversaire. Ne cherchez pas à aller trop sur le côté, mais passez légèrement à l’extérieur de l’axe central.

Allez doucement, en décomposant bien votre mouvement. A la fin, restez 1 ou 2 secondes en contraction pour bien ressentir le Kime final, et pour prendre l’habitude de ne pas « jeter » votre jambe.

ura-mawahsi-geri-demonstration-gain-longeur

L’Ura Mawashi Geri s’il est bien fait, permet d’atteindre le niveau Jodan avec efficacité.

De la même manière, avec de l’entrainement, un Ura Mawashi Geri vous permettra également de gagner, en valeur égale à celle de la hauteur, en longueur. Bruno nous en fait la démonstration dans la vidéo comme vous pouvez le voir sur la photo ci-contre.

Continuons notre exercice, car une fois que vous avez frappé, comme nous l’avons expliqué plus haut, ce n’est pas fini. Le retour du pied est également très important, même pour un Ura Mawashi geri. Il ne s’agit pas de se renverser en avant mais de retourner à la position de départ. Vous allez donc doucement ramener votre pied en décrivant un arc de cercle en sens inverse. Vous basculez doucement vos hanches et rentrez votre pied d’appuis.

Et vous recommencez, doucement. Vous pouvez faire par exemple 10x d’un côté et 10x de l’autre (ou plus si vous le souhaitez). L’important est d’allez doucement en décomposant bien votre technique et en restant bien concentré. Si vous voyez que vous perdez en concentration, c’est souvent qu’il est temps d’arrêter 😉

Comme je l’ai mentionné plus haut,  un Ura Mawashi Geri associe souplesse, force et équilibre. Il est donc capital d’acquérir la souplesse pour bien exécuter cette technique, mais également de la force musculaire. En effet, lever la jambe sur le côté en lui faisant faire une trajectoire circulaire n’est pas naturel du tout et votre musculature à besoin de s’adapter. C’est cette musculature et cette souplesse qui vous donneront au fil des entrainements la bonne trajectoire et le bon placement du corps et qui vous garantirons un bon équilibre.

Le but de l’exercice proposé par Bruno, notre 6ème dan, est justement de travailler votre musculature et votre souplesse, mais aussi votre système nerveux. En effet, en allant doucement vous allez exercer votre sytème nerveux centrale à intégrer le schéma moteur d’Ura Mawashi Geri.

Votre corps travaille mais votre cerveau aussi et à la longue, avec les répétitions, votre Ura Mawashi Geri deviendra aussi naturel que de marcher… Beaucoup d’exercices en perspectives !!!

Ura Mawhashi Geri : Votre cours de karate en vidéo

Et maintenant que nous avons un aperçu du cours d’aujourd’hui, préparez-vous pour l’entraînement avec Bruno, Erwan et moi.

Enfilez vos karategi, et  surtout n’oubliez pas de bien vous échauffer. Pour ça je vous conseille de télécharger mon livre l’ABC des échauffements. Ne négligez jamais l’importance des échauffements. Ils vous permettent de ne pas vous blesser mais de rendre votre entrainement plus efficace.

Voilà, j’espère que la vidéo vous a plus et que vous avez apprécié l’intervention de Bruno S. J’en profite pour le remercier et pour remercier Erwan S. pour son aide précieuse.

Exercez-vous bien et informez-moi de vos évolutions. De mon côté, promis, dès que je maîtrise la technique je vous ferai un cours personnel sur Ura Mawashi Geri.

Bon, ceci étant, on se tient au courant, et n’oubliez pas de laissez vos commentaires ci-dessous.

A très bientôt
Bruno

 

Facebook Comments
Guide offert !
"Comment réussir vos passages de grade"
 


Un commentaire

  1. Bonjour Bruno-san,
    J’aimerais trouver la vidéo aussi en karaté-3g pour la télécharger.
    J’ai vu qu’il y a déjà un « marque-page » dans le parcours de la ceinture marron.
    Est-ce que je le retrouverai dans quelques jours?

Laisser un commentaire

libero quis et, Donec consequat. id Praesent tristique luctus consectetur commodo dolor
Partagez85
Tweetez
+1
Partagez
Enregistrer
85 Partages